Ici je sorts mes tripes

bannière-inscription-eveil-

 Réussir sa vie

Mon plus grand souhait est de réussir ma vie et je n’arrête pas de subir échec sur échec

Je persévère, j’y crois, je suis positif, je cultive mes pensées, j’aime la vie et j’échoue.

Cela vous est déjà arrivé  ou cela vous arrive souvent ?

Réussir sa vie

J’ais toujours eu le désir de réussir sa vie, depuis que je suis enfant j’ais cultivé ce sentiment cette volonté de progresser et de m’améliorer.

Aujourd’hui à 46 ans je fais les comptes car la réussite se comptabilise + -, succès – échec = …

En fait ce n’est pas si simple ou plutôt si ça l’est

La réussite n’existe pas, pas plus que l’échec.

Eh! oui je suis fous ou … je ne sais pas de quoi je parle

Pourtant tout est clair dans mon esprit, je n’ais jamais échoué dans ce que j’ais entrepris, je n’ais pas obtenu le résultat escompté, en effet, pas tel que je l’envisageais, mais j’ais progressé, chaque revers m’a fait souffrir et m’a obligé à accepter, à apprendre, à aller chercher encore plus profondément en mon cœur.

Ouf ! J’ais réussi, à aujourd’hui, j’ais réussi, ça fait du bien de ressentir cela.

Pourquoi je pense cela ?

Toute ma vie est un échec, sauf si je regarde, si j’écoute mon être et que j’oubli le monde extérieur, là, j’ais réussi.

Et vous ou en êtes vous, avez vous fait les comptes ?

Hummm !

Quel désastre, en êtes vous sur ?

 

Mon parcour de vie

J’ais voulu mourir, pendant des années je me suis détruit, c’était un plaisir de pensé que même dieu n’y pouvais rien.

J’avais 8 ans, je croyais en dieu et en l’amour universel et quelque chose de terrible allait se produire et tout remettre en cause.

Alors dieu si tu existes vraiment vient me sauver, mais tu n’existe pas car tu n’aurais jamais permis cette blessure à mon âme.

Je n’en ais même pas eu conscience tout de suite, mais le reste de ma vie à été conditionné par cela, par ce terrible secret que j’ais caché au fond de moi.

Alors oui, pendant les 15 ans qui suivirent j’ais voulu mourir et je me suis détruit, j’ais appelé Lucifer, lui au moins il répondait à mes prières.

La drogue à été mon amie, mon réconfort, mon refuge.

A 22 ans j’ais écrit ceci :

Je suis comme une statue de pierre en haut d’une falaise face au monde et je sens le vent, l’eau, les éléments me consumer. Petit à petit je sens mon être se désagréger petit bout par petit bout et j’en éprouve un immense plaisir car je sens votre regard sur moi, votre incompréhension, votre incapacité à me sauver et même toi dieu tu ne peux rien.

C’est chaud pas vrai et pourtant c’est une réussite extraordinaire, vous ne savez pas pourquoi ?

Sur le parcours et avant mes 22 ans la case prison est passée par-là, fallait bien.

Il aura fallut 5 ans de plus pour me rendre compte que même si j’étais insensible à ma propre dégénérescence je faisais souffrir ceux que j’aimais et qui m’aimaient.

 

Comment j’ais changé ma vie

C’est par Amour que tout va prendre un autre sens.

Le pardon à été la première étape, j’ais pardonné et j’ais demandé pardon à dieu.

Cette étape à été la première pour pouvoir me reconstruire.

Je me suis battu de toutes mes forces avec l’aide de ma foi retrouvé et de mon désir d’amour, de recevoir et de donner.

Les 10 années qui ont suivi ont été ponctuées de bonheur et de sacrifice, du bonheur pour mes proches et de sacrifice pour moi car j’ais vécu pour ceux que j’aime en suivant un chemin qui les réconfortaient.

Je suis devenu cadre commercial, puis chef d’entreprise, j’ais créé des emplois et j’ais apporté du réconfort à mes collègues sans jamais demander quoi que ce soit en retour.

Aujourd’hui

Je veux vivre pour moi, eh oui !

Charité bien ordonnée commence par soit même.

 

Quand j’étais enfant

A l’age de 10 ans je me suis promis de trouver le secret de la vie, de le comprendre et de le partager, c’est chose faite en partie. J’ais trouvé le secret, et je veux le partager avec vous de tout mon cœur.

Alors réussite ou échec ?

Croyez-moi, je vous ais livré un résumé de ma vie, de mes souffrances et de mes plaisirs, car j’en ais eu beaucoup des deux.

Je me suis souvent senti perdu, mais j’ais toujours su que même si je ne voyais pas le sens de tout ça, il y en avait un.

Ici et Maintenant

Je vous affirme aujourd’hui que la réussite et l’échec sont les fruits du même arbre et que bien qu’ils aient un goût différent, l’un sucré et l’autre amer, c’est leur mélange qui donne à la vie ce qu’elle à de plus subtile.

C’est cette Alchimie que je souhaite explorer avec vous.

Bonne cuisine à vous

 

[subscribe2]

 

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

    Comments

    commentez sur Facebook

24 Commentaires

  1. Bonjour Enzo,

    La cuisine aux tripes, pour moi ça date de la cantine…beurk! 🙂

    Une plaisanterie après un article PROFOND (je prends un peu de distance), qui sort des tripes en effet, avec une sincérité et une audace qui me plaisent…

    Tu as donc pris cet enfant par la main, sans laisser là-bas aucune souffrance?

    Je sens ce feu qui brûle en toi, depuis Lucifer jusqu’au Divin…parle-nous encore de l’Alchimie oui…

    “Toute ma vie est un échec, sauf si je regarde, si j’écoute mon être et que j’oublie le monde extérieur, là j’ai réussi.”

    C’est parfois aussi ce qui me traverse…

    Bonne nuit!

    Cathy

  2. You’re an incredible man! 🙂

    Gratitude…

    Cathy
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…Une baguette magique pour l’aider à gérer sa frustrationMy Profile

  3. C’est un très bel article qui ne laisse pas indifférent. Il fait écho en moi. Il fait même mal parfois. Tu connais peut être cette phrase célèbre de Nietzsche “Ce qui ne tue pas rend plus fort”. Je pense que cette phrase te va à ravir, vu ton parcours. D’autres auteurs le disent et le répètent: “L’échec n’existe pas” si on s’est s’en servir pour avancer. Vu tes talents d’écrivain (même à 22 ans dans une très grande souffrance, tu as su le faire), ce serait un péché de garder toute cette force que tu as en toi et de ne pas le partager. Continue sur cette voie de l’écriture, du partage et…toutes tes souffrances n’auront pas été vaine.
    Je continuerai à te lire avec un immense plaisir…

  4. Paf dans les dents! ça c’est pour ton parcours, parce que ça cogne, si je puis dire…
    Waow en plein dans le mille! Parce que en si peu de mots, en quelques phrases, tu as su me laisser entrevoir le coeur de ton coeur..
    BRAVO Enzo! Tu es là, témoin vivant et éveillé…
    Chapeau bas! Ta conclusion: “Je vous affirme aujourd’hui que la réussite et l’échec sont les fruits du même arbre et que bien qu’ils aient un goût différent, l’un sucré et l’autre amer, c’est leur mélange qui donne à la vie ce qu’elle à de plus subtile.” est DECOIFFANTE
    Anne-Maude Articles récents…Ombres et miroirsMy Profile

    • Merci Anne Maude,
      je suis très reconnaissant.
      C’est un sujet que j’ais beaucoup hesiter à traité ici, mais j’ais envie de donner.
      Ouvrir son coeur, c’est je crois le plus beau que l’on puisse faire et c’est ce que je souhaite faire ici.
      Merci encore pour ce que tu m’envoie.

  5. Mais y a tous les gens que j’aime ici!
    Ton article est magnifique Enzo, et d’une grande sincérité.
    Quel vécu, tu me concurrences!
    Je pense aussi que l’on apprend plus de ses échecs que de ses succès.
    J’ai également compris comme toi, inextremis, que ma voie n’était pas de suivre le chemin qui réconfortent les autres.
    La perte de sens dans ma vie a failli me tuer.
    Bon t’arrête maintenant avec “j’ai compris le mystère de la vie” qui nous fait bouillir d’impatience! c’est quoi, c’est quoi?
    Daniel Articles récents…Mon livre n’est pas encore sorti mais fait déjà polémique?My Profile

  6. Bonjour Enzo,

    Perturbant, émouvant, mais si humain comme commentaire !

    Tes blessures passées sont des plaies encore perceptibles dans les mots que tu couches sur le “papier” de ton blog.

    Cependant, j’y perçois cette volonté farouche et rebelle qui ont mené le gosse que tu étais vers une voie de sollicitude et d’apaisement.

    C’est beau, c’est fort et si vrai ! La vie est une succession d’obstacles comme tu le soulignes si bien, tout en étant une scène ouverte sur les formidables réussites que l’on peut y puiser.

    Ton parcours chaotique semé d’embûches, t’a ouvert les yeux et donné dans le même temps une force de caractère magnifique.

    A l’image du yin et du yang, le mal et le bien qui ont été tes compagnons de route si longtemps, ont façonné par leur complémentarité et opposition… ta vie et ton succès d’aujourd’hui.

    Sois fier de ce que tu as accompli, qui ne représente en quelque sorte à 46 ans… qu’une infime partie de ce qu’il te reste à découvrir de merveilleux de la vie.

    Je te souhaite tout le bonheur du monde.

    Amicalement.
    Jean-Lou Articles récents…Pour réussir dans la vie, le jour de l’an n’est pas l’unique point de départ !My Profile

    • Jean Lou, tu manquais ici, je reconnais là ton grand coeur.
      Merci pour ta sollicitude et tu as raison, après 46 ans il y de belles années à venir pour cultiver partage et bonheur avec ceux qu’on aimes et les autres.
      Je pense que la communauté naissante de BG à de beau jours à partager.
      Au plaisir de te revoir

  7. Bonjour Enzo,

    Ton parcours n’a pas été des plus faciles non plus… et bien que tu sois une belle âme en voulant aider les autres, ce qui est tout à ton honneur, n’oublie jamais, comme cité, que : “Charité bien ordonnée commence par soi même”, donc pense aussi à toi chez Enzo…
    Tu es bien parti pour le faire comme un “pro” de l’amour inconditionnel, oui tu es super !
    A bientôt de te lire…
    AM

    • Merci Anne Marie,

      Je m’occupe de moi ici, partager mon expérience et aider à ouvrir les portes m’apporte beaucoup.
      Avoir d’aussi beau échange c’est que du bonheur.

      Merci encore

  8. merci enzo
    je me reconnais dans certaines de ces situations .il est vrai que dans la vie les echecs sont des signaux indicatifs du fait que nous sommes sur la bonne voie et que nous évioluons vers la reussite mais s’il arrivait que je meurt avant(biensure je compte pas mourrir d’ausitôt) je serai morte forte sans avoir profiter du bonheur qu’on éprouve lorsqu’on a l’impression d’avoir reussir à obtenir ne ce serait qu’une fois ce que l’on veut et comme on veut.

    • L’important n’est pas d’atteindre son but,
      c’est le chemin qui apporte le plus, le but une fois atteind,
      ne sert plus à rien, il est alors à nouveau nécéssaire de s’en fixer
      un autre, car c’est sur le chemin pour l’atteindre que l’on expériement la vie.

  9. Bonjour Enzo,
    La vie est chaotique, avec des haut et des bas.
    On voit bien, en sous entendu, les bénéfice de la loi d’attraction.
    Est-ce que tu as vécu des échecs ou des expériences qui ont réussi à te montrer ce qui te convenais ou pas? Ce que tu voulais pour ta vie et ce que tu ne voulais pas.
    Tel le phœnix qui renaît de ses cendres, tu as su découvrir ton chemin de vie pour notre bonheur à tous.
    A l’image de Thomas Edisson qui n’a pas échoué 10 000 fois quand il cherchais à faire la lampe à incandescence mais qui à trouvé avec succès 10 000 façons de faire une lampe qui ne fonctionne pas, tes moment de doute et de descente, t’on montré le chemin vers ta réussite.
    Beau témoignage.
    Bel exemple.
    Merci pour ce partage.
    Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      Ma vie à été vraiment chaotique, je ne me plains pas,
      au contraire je suis reconnaissant car aujourd’hui je trouve un sens
      à tout cela…. ( comme Nick à trouvé un sens à sa vie)

      Je suis sur terre pour évoluer et j’ai choisi de le faire
      en aidant les autres.
      Découvrir et partager est inscrit dans mes gênes,
      je n’ai aucun mérite, c’est juste comme ça.

      Le plus important, et c’est la leçon que je retiens pour moi ;

      C’est que tout à changer quand j’ai accepter que
      même si je ne voyais pas le sens de tout cela,
      il y en a un, alors juger ne sert à rien tant
      que l’on ne sais pas, tant que l’on ne connaît pas la raison.

      Et je je sûr et certain d’un seule chose,
      C’est que je ne sais rien….

      Alors chercher la raison ne sert à rien non plus,
      c’est à ce moment qu’il faut avoir confiance en Dieu, en l’univers, et en soi.

      La lumière apparaît quand ce calme est présent en soi.
      Je mesure aujourd’hui ce qu’est l’être que nous sommes.
      L’âme, l’esprit et le corps, voilà ce que nous sommes.

      L’un travail pour l’autre et cela est d’une grande richesse
      car chacun à un rôle précis et intervient dans des mondes,
      des dimensions temporelles différentes.

      C’est justement cette harmonie dans le travail, le rôle de chacun
      qu’il faut rechercher, construire et maintenir.

      La souffrance que vous ressentez parfois vient ce déséquilibre.
      Voilà pourquoi l’éveil, le travail que j’essais de faire avec vous
      est basé sur la connaissance de soi.

      Mais pas vers le soi humain, le soi dans ces trois dimensions.
      Il y en a même plus que trois, mais restons en là pour l’instant.

      La loi d’attraction répond à qui nous sommes, la question est ;
      Qui sommes nous vraiment ?

      Vous êtes une perle Nicolas, merci pour vôtre participation active.

      @ bientôt

  10. tres ravi de vous et merci pr vos temoignage

  11. Meilleur voeux Enzo,oui en lisant cet article je commence de plus en plus évolué,en réalité il y a même quelques années si je ne me trompe pas en 2011 ma petite soeur souffrait et il fallait trouver 3500$pour la sauver, on a tous fait pour trouver l’argent mais il y avait que l’échec je me suis même dit que «la vie n’a pas été rose pour moi» j’arrêter même mes études, et maintenant je crois encore que il y a toujours l’avenir en moi et je suis sûr que d’ici peu je veux reprendre mes études grâce à votre coaching,merci infiniment

  12. Oui! je suis d’accord on peut tout demander sauf la mort. Et la reviens les doutes. La mort ne peut-elle pas être dans certaines circonstances un soulagement, une joie pour ceux qui reste?
    Je pense que quelque fois on peut avoir envie de mourir pour faire le bonheur des autres.

  13. Bonjour,
    votre article me touche et me donne de courage je sais pas quelle?
    merci

  14. Bonjour,
    Enzo merci pour ton témoignage si tu me permets je m’y reconais comme 2 gouttes d’eau “dieu ne fait rien pour moi” “se diriger vers le cote obscur”
    J’ai une question:est ce que lucifer ne transforme pas la vie du tout au tout? il es le prince de ce monde il le donne a qui il veut non? il répond lui (pas dieu) ou alors lui aussi ne répond pas ????

    • En réalité Karim tout est ce que tu crois ou ce que tu nourris change d’alimentation au sens propre comme au figuré et tu change ta réalité…

  15. Waouououhhhh!
    Merci pour le reconfort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-