Quelles sont les bonnes résolution pour 2013 ?

bannière-inscription-eveil-

C’est la grande question annuelle, celle qui jaillie en nous qu’on le veuille ou non.

Pourquoi ce besoin ?

Pourquoi cette pensée, ce désir de changer, de faire une pose, de ne plus faire les mêmes erreurs ?

Pourquoi alors que je n’ais pas l’impression d’y avoir vraiment réfléchi me vient ce besoin ?

 

Cela nous arrive plusieurs fois par an, le nouvel an, la rentrée de septembre, notre anniversaire. Ce sont tous des moments privilégiés qui ont un point en commun, ils marquent la fin et le début de quelque chose. Inconsciemment nous le savons et notre désir de progresser se sert de ces moments là pour refaire surface.

 

Ou était-il pendant tout ce temps, pfuffffff disparu, oublié, enterré sous des tonnes d’autres envies qui n’aboutissent pas plus. Eh! Oui il est bien là notre désir, celui que l’on préfère à tous les autres, peu importe ce que c’est, il est différent pour chacun.

Je suis sur que si Amazon publiait ses chiffres on remarquerait que les plus grandes ventes de livre de développement personnel ou comment maigrir, arrêter de fumer et tous les comment faire ce-ci, comment faire cela serait au moment clés des bonnes résolutions.

Alors qu’elle est ma recette pour 2013 ?

 

Stop ! Arrêtez-vous, ne lisez plus, ne faites plus rien.

SILENCE …………………………………………………………………………………………………………………………..

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez entendu ?

Non ?

Quoi donc ?

Le bruit que fond toutes ces choses dans ma tête ?

Ecoutez encore ……………………………………………………………………………………………………………….

 

 

 

Ca y est vous avez entendu ?

 

 

Ma recette :

Faire le ménage, ranger, régler, jeter, donner.

Il n’y a plus de place, c’est le foutoir.

 

Je vais vous raconter une histoire :

 

A une période de ma vie je faisais milles choses en même temps, j’avais la tête dans le guidon comme on dit et je réussissais plutôt bien.

J’étais tellement occupé par toutes mes activités que j’avais pris une femme de ménage pour pouvoir profité des moments ou j’étais chez moi sans avoir à me préoccuper de l’intendance.

C’étais plutôt bien et Helen étais une perle.

Puis ce fut le tour d’une période difficile, des questions sur mon existence, qui suis-je, dans quelle étagère, vous voyer ce que je veux dire. Suis-je en phase avec moi-même ?????

Cela a duré un certain temps, oh! Bien sur au début c’étais gérable, et je me disais j’en ais vu d’autre, je connais suffisamment bien les lois et autres secrets qui régissent la réussite pour ne pas sombrer dans le négatif, et autre ça va passer.

Ce n’est pas passé et au bout d’un certain temps je me suis retrouvé au bord d’une dépression, je ne travaillais plus autant, plus envie de sortir, plus de motivation pour rien.

Un jour que j’étais dans mon bureau à broyer du noir, Helen est entrée l’aspirateur à la main, des chiffons et tous les produits nécessaires au nettoyage.

Elle posa tout sur le tapis, ouvrit un grand sac poubelle, le posa à son tour au sol, leva les yeux, me fixa et ne dit rien.

Je regarde Helen et je me dis, je la dérange, visiblement elle veut faire le ménage en grand dans le bureau, je vais la laisser.

Alors que je commençais à me lever, Helen me dit :

– Vous allez ou ?

– Je vais vous laisser faire Helen, je ne veux pas vous gêner.

– Vous allez nul part, aujourd’hui c’est vous qui allez faire le ménage.

 

Silence ……………………………………………………………………………………………………………………………..

 

Je ne dis rien, j’ais pris l’aspirateur, fait le tri, fait la poussière et tout le nécessaire pour nettoyer correctement mon bureau.

J’y ais passé la matinée.

Une fois fini, je me suis assis, et j’ais pris une grande respiration, je me sentais libéré, léger.

Helen venez de mettre le doigt sur l’essentiel mettre de l’ordre, se débarrasser de ce qui ne sert plus, régler ce qui est en retard, se libérer.

Helen est une personne toujours de bonne humeur, elle travaillait en chantant et avait toujours le sourire.

Ce jour là elle me livra son secret :

Prendre soin de son appartement est une chose importante pour se sentir bien et heureusement pour beaucoup de personnes qui ont les moyens ont peux le faire faire par quelqu’un d’autre.

Mais il y a un intérieur qui obéit aux mêmes lois et que vous seul pouvez ranger et nettoyer, ne le négligez pas.

 

Helen que je remercie venait de me montrer le chemin, la sortie pour que je reprenne le dessus sur les évènements que je ne contrôlais plus.

Depuis ce jour je consacre régulièrement du temps pour mettre de l’ordre dans mes pensées, dans ce lieu très particulier ou réside mon âme.

Ce lieu non imposable, non taxable est ce que nous avons de plus précieux, malheureusement nous le mettons souvent à contribution et nous le négligeons au point de croire que quelqu’un d’autre va faire le ménage à notre place.

Alors, quand avez-vous fait le ménage pour la dernière fois, l’année dernière ?

Faites le maintenant

Avez vous déjà songé à faire votre ménage ?

À descendre vos poubelles ?

À régler vos comptes ?

À payer ce que vous devez à autrui ?

Commencez dès maintenant, il n’est jamais trop tard pour se sentir mieux.

 

Citation similaire :

 

   Pour grandir vous n’avez pas forcément besoin   de guides spirituels ou de gourous. Vos maîtres se présentent sous des masques divers, un   enfant, un malade en phase terminale, une femme   de ménage. Aucune théorie au monde ne vaudra   jamais la parole d’un être humain qui vous ouvre son coeur.

[Elisabeth Kübler-Ross]

 

Qui s’embarrasse à regretter le passé perd le   présent et risque l’avenir.

[Francisco de   Quevedo]

 

[subscribe2]

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Comments

commentez sur Facebook

10 Commentaires

  1. Très bel article et tellement vrai !
    Il y a une chose que j’ai apprise cette année : faire le ménage physiquement permet de le faire mentalement.
    Je me sentais sans énergie, encombrée mentalement, lorsque j’étais dans mon bureau à la maison. J’ai décidé de faire le tri. Je me suis débarassée d’un bon tiers de mes livres, j’ai rangé, j’ai tout réorganisé… et je me suis sentie revivre, avec plus d’énergie et plus de projets.
    Il faut arriver à désencombrer son environnement pour désencombrer sa tête 😉

  2. Bonjour Enzo,

    Très bel article qui fait écho en moi car j’ai vécu un peu la même expérience que toi mais ce n’est pas ma femme de ménage qui m’a parlé. C’est un livre de Dominique Loreau qui a déclenché l’envie de ranger mon bureau. Et depuis, je continue. Par contre tu me questionnés avec ton article et je me demande si je range aussi bien en moi qu’autour de moi. À méditer.
    Encore merci pour ce déclencheur.
    À bientôt

  3. Bonsoir Enzo,

    Un esprit sain cette Helen! Dans un livre sur le Feng shui j’avais lu qu’il était conseillé, en cas déprime, de commencer par ranger un ou deux tiroirs chez soi!

    Quand je vois l’état de mon bureau, je comprends pourquoi je commence à avoir l’esprit embrumé! 🙂

    Je trouve que c’est une très bonne initiative de début d’année ça tiens!

    Mais y a-t-il un remède à la négligence? Avant de se laisser submerger?

    A bientôt Enzo 🙂
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…Fais pas ci, Fais pas ça!…mon cerveau comprend pas.My Profile

  4. Je suis on ne peut plus d’accord avec toi. Mon bureau est toujours ultra clean car je m’y sent plus productif ainsi. Pour le ménage, j’ai meme choisi de prendre une femme de ménage pour assurer que mon appartement soit toujours nickel et éviter toute déconcentration (je le recommande si vous travaillez de chez vous !)
    Blog Ostéopathie Articles récents…L’efficacité de l’homéopathie pour le rhume ?My Profile

  5. très bonne article! il faut ranger ces affaires pour être plus organiser et ne pas perdre du temps! c’est un exemple tellement simple mais beaucoup ne respectent pas!
    tanned Articles récents…Objectif sportMy Profile

  6. C’est impressionnant comment le rangement physique aide au “rangement ” mental. Le parallèle avec le bureau est bien trouvé et vrai. Nous pouvons passer beaucoup de temps dans cette pièce et elle est parfois le reflet de nos états d’âme.
    La citation d’Elisabeth Kübler-Ross que tu as mis est importante. On peut trouver son “chemin” pas uniquement avec des mentors comme tu dis : mais avec la main tendue qui peut venir de n’importe quelle rencontre ou situation. Il suffit à ce moment là de vouloir saisir cette main.
    Carine Articles récents…3 astuces pour gagner du temps et profiter de la vieMy Profile

  7. Bonjour Enzo,
    Très bon article, comme toujours !
    J’étais une fanatique du rangement (maniaque au possible) avant le “débordement”, du coup maintenant je fais le minimum, par contre j’essaie de faire mon ménage intérieur, et alors là, c’est pire et beaucoup plus compliqué qu’on y croit… surtout s’il y a très longtemps que cela n’a pas été fait vu qu’il était plus facile de faire le ménage extérieur et de s’occuper des autres…
    Souvent certaines personnes s’oublient et on peut comprendre pourquoi !
    En fait à un moment donné le rangement physique ne m’aidait plus du tout, car j’étais “débordée” dans la tête…
    Ce serait super de pouvoir les deux en même temps (sourires)
    Ce chemin plus équilibré j’essaie de le trouver seule, mais il est possile d’accepter de l’aide extérieure !!!
    Belle journée à tous et toutes
    AM

    • Bonjour Anne Marie,

      L’ignorance est à l’origine de tous les maux.
      C’est pour cela que ce blog existe, éveil personnel coaching
      éveil des consciences
      personnaliser l’approche
      et coacher l’individu dans sa quête de soi

      On peut ranger à l’extérieur tout en se faisant du bien à l’intérieur,
      il suffit de faire des associations mentales

      Exemple :

      Je balaye et je visualise mes problèmes, mes désacords
      sont cette saleté que je ramasse et fout à la poubelle.

      Je me libère en faisant la poussière que je rammasse
      avec mon chiffons, la poussière peut être mon stress de la journée

      extc ….

      Si on se sent connecté ici et maintenant avec l’être
      cet execcice est une façon de travailler sur soi
      tout en faisant le ménage.

      HI HI HI!!!

      Merci Anne Marie pour ta suggestion

  8. J’étais une fanatique du rangement (maniaque au possible) avant le “débordement”, du coup maintenant je fais le minimum, par contre j’essaie de faire mon ménage intérieur, et alors là, c’est pire et beaucoup plus compliqué qu’on y croit… surtout s’il y a très longtemps que cela n’a pas été fait vu qu’il était plus facile de faire le ménage extérieur et de s’occuper des autres…
    Souve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-