3 Astuces pour gagner du temps

bannière-inscription-eveil-

gere son stressLe temps

gagner du temps 

Comment gérer son temps 

 

Si la vie est un échiquier, l’adversaire qui nous fait face est le temps. Si vous tardez trop à organiser vos pièces et à prendre les bonnes décisions, le temps les balayera aussi sûrement que le soleil se lève tous les matins.

 

Comment gérer son temps

 

Nous avons tous connus des moments stressant ou le temps qui nous manque nous colle une pression intense qui provoque un état de nervosité, d’anxiété, et de stress.

Notre société à pour effet de nous submerger d’envies, de tentations diverses et d’obligations journalières qui nous absorbent totalement.

Dans ce contexte difficilement gérable rares sont ceux qui s’en sorte sans séquelles, maladie, divorce, dépression et j’en passe ….

Pourtant nous n’avons pas le choix, il faut travailler pour faire face financièrement, il faut réussir pour exister dans ce monde de compétition, il faut élever ses enfants sans passer à coté de l’essentiel.

Et voilà 40 ans sont passés et il est temps de faire les comptes.

Quel constat ?

40 ans est un age de remise en cause, de prise de conscience, de gestion des priorités.

C’est pourquoi si nous ne sommes pas préparées et c’est malheureusement souvent le cas cette étape est destructrice.

Alors que vient faire le temps la-dedans ?

Je vais vous raconter une histoire pour imager ce que le temps à d’important dans notre vie :

 

C’est un vieux professeur de l’université de Yale qui aborde ce sujet pour la première fois.L’amphi est bondé, ce cours sur la gestion des priorités intéresse beaucoup d’étudiant.Sur le bureau un grand vase en verre transparent vide, des cailloux gros comme le poing et une jarre en verre transparent rempli d’eau.

 

Le professeur commence :

 

– Merci d’être si nombreux à vous intéresser à vous-même, en effet ce cours qui ne dure que 20 mm ne fait pas partie du programme universitaire.

Je ne parlerais pas longtemps et je vais vous démontrer ce qui est évident et ce que nous ne faisons jamais.

Le silence.

L’attention des étudiants est totale, ce vieux monsieur est réputé pour vous scotcher avec ses enseignements qui sorte de l’ordinaire.

– Nous avons ici un vase d’une certaine contenance et vide de tout, des gros cailloux et une jarre pleine d’eau, je vais tenter de remplir ce vase avec ce que j’ai à ma disposition.

Il dispose alors les gros cailloux un à un dans le vase jusqu’à ce que celui-ci soit rempli à ras bord.

 

– Pensez-vous que ce vase soit plein et que je peux verser l’eau de la jarre ?

– Oui le vase sera plein avec l’eau. Lance un étudiant du fond de l’amphi.

– Eh bien non ! s’exclame le professeur

 

Et il sort de sous le bureau un sac rempli de gravier, il verse les graviers dans le vase qui vont combler les trous entre les gros cailloux puis il secoue le vase pour tasser le tout et dit :

 

– Et maintenant pensez-vous que le vase est plein et que je peux verser l’eau

– Bien sur que non, il y a encore de la place. S’écrit une jeune fille qui à compris que le vieux professeur n’en à pas fini.

– En effet on peut encore en mettre.

 

Il sort alors un autre sac rempli de sable et verse celui-ci dans le vase, le sable vient se placer dans les espaces vides, il secoue le tout et fait l’appoint jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place.

 

– Et cette fois pensez-vous que le vase est plein ?

– Non il manque l’eau

– En effet

 

Il verse alors l’eau dans le vase et celle-ci vient combler les espaces qui restent.

 

– Maintenant le vase est plein, que pourrions nous déduire de cette expérience ?

– Que même si nos agendas sont pleins il y toujours de la place pour intercaler quelques petits trucs ! dit un étudiant.

– Pas du tout, il est vrai que nous pouvons toujours caler une tache supplémentaire, mais ce que j’ai voulu vous démontrer ici c’est qu’il y a une méthode pour remplir ce vase.

Tout d’abord j’ais mis les gros cailloux en premier, puis le gravier, puis le sable et enfin l’eau.

Si je n’avais pas respecté cet ordre je n’aurais jamais pu mettre les gros cailloux.

Les gros cailloux sont ce qui est le plus important dans votre vie et ainsi de suite.

 

Comment gérer son temps :

Nous donnons des priorités à des choses souvent sans importance et remettons l’essentiel à plus tard, en faisant cela nous pensons gagner du temps, mais nous générons un état nerveux parce que l’essentiel n’est pas traité et au lieu de gagner du temps nous patinons et avons besoin de faire une pose.

Pire nous passons à coté de notre vie, supposons que l’essentiel pour nous est de passer du temps avec ceux que nous aimons, de leur témoigner notre amour, c’est nos gros cailloux et c’est eux aussi que nous mettons en dernier dans le vase ou il n’y à plus de place.

Que pensez-vous qu’il arrive en agissant ainsi ?

Nous le vivons tous et malheureusement c’est souvent suite à une catastrophe que nous, nous en rendons compte, divorce, maladie, fugue d’un enfant, exct …

Alors quelles sont les 3 astuces pour gagner du temps dans votre vie ???

 

1- Gérer ses priorités

Prenez le temps de vous poser cette question:

Qu’est ce qui est le plus important pour moi, sans lequel ma vie n’aurait pas de sens ?

La réponse c’est votre ou vos gros cailloux.

 

2- N’ayez pas peur

Apprenez à mettre de l’ordre dans votre emploi du temps et n’ayez pas peur de louper quelque chose car le pire serait de passer à coté de ce que vous avez de meilleur, l’amour de votre famille, de vos enfants, de votre chien, vous vous sentirez mieux si ce point est harmonieux.

 

3- Sachez dire NON

Décidez de ne plus vous laisser prendre votre temps par les petites taches futiles, déléguez si vous le pouvez et dites non à ce qui n’est pas prioritaire dans votre schéma de vie. Dites non aux pollueurs et aux tentations qui n’apportent rien que vous dérouter de l’essentiel.

 

Vous savez tout cela n’est ce pas ?

Le faites-vous ?

Ah oui, vous n’avez pas le temps de l’appliquer !

Pensez au temps que vous passer à chercher des excuses pour justifier que vous n’ayez pas le temps de faire ceci ou cela.

Si seulement vous consacriez ce temps à définir vos réalités, vous seriez plus heureux, vous gagneriez du temps pour vos proches et vous n’auriez plus à vous chercher d’excuses.

Dites-nous quels sont vos gros cailloux et si vous prenez le temps nécessaire pour vous sentir bien ?

 

Cet article participe à l’évènement interblogueurs 3 astuces pour gagner du temps (lien vers http://www.gagner-du-temps.com), organisé par Hélène du blog Coach Relax. (lien vers http://www.coachrelax.fr/blog)

 

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

Comments

commentez sur Facebook

9 Commentaires

  1. Salut Enzo,
    je vois que, toi aussi, tu as pris le thème à contre-pied, ce qui n’est pas pour me déplaire et ne m’étonne pas de toi ! Ton approche est très intéressante, j’avais déjà entendu cette histoire il y a quelques temps, mais pas avec cette morale.
    Celle que tu en tires est très belle. Comme tu le dis, nous passons trop de temps à des choses futiles alors que nous délaissons les choses importantes de la vie, comme l’amour de nos proches, le temps que nous consacrons à nos amis ou le temps pour soi-même.
    Até logo amigo
    Daniel

    • Oui Daniel cela à été difficile pour moi de traité un sujet comme celui-ci.
      Comme toi, je crois 🙂 alors j’ai aménagé, détourné le sujet pour préciser ce qui pour moi est l’essentiel.
      Tout le monde n’est pas prêt à accepter que le temps n’existe que pour quantifier, marquer, situer, une action dans l’espace.
      Le temps n’existe pas il est le résultat d’un manque de présence divine.
      Comme le mal n’existe pas il est le résultat d’un manque d’amour.

  2. Bonsoir Enzo,
    J’adore l’histoire des gros cailloux ; je l’ai déjà raconté en atelier coaching et elle a énormément plu.
    Merci pour le partage …

  3. Bonjour Enzo,

    tu reprends ici une belle parabole que j’aime entendre mais dont je n’applique pas toujours la morale.
    Combien de fois se noie-t-on dans la multitude des taches quotidiennes.
    C’est en tout cas une belle illustration pour ton article.

    A bientôt
    Nadia
    Nadia Articles récents…Déforestation : ça y est un arbre est plantéMy Profile

  4. L’histoire des cailloux ne laisse jamais indifférents. Comme par hasard, aujourd’hui, mes stagiaires ont eu droit à cette petite histoire. J’ai identifié mes gros cailloux mais, je ne passe pas encore suffisamment de temps, comme je le voudrais à “bichonner” mes gros cailloux, mais j’y travaille.
    Carine Articles récents…Changez de regard et utilisez votre potentielMy Profile

  5. Hello Enzo,

    J’ai revu pour ma part les priorités il y a quelques mois, et ce qui nourrit l’âme prend doucement la place des gros cailloux!

    Ce qui m’a aidée, c’était de définir mon intention de Vie…en me demandant ce que je suis venue faire sur cette Terre…

    Depuis je constate que les priorités se classent d’elles-mêmes et dire non est devenu plus aisé, bien plus ferme aussi!

    Et la peur de louper quelque chose s’éloigne de mes pensées quand avec Poulette, à l’heure du coucher, nous sommes nourries d’histoires, de nos kifs du jour, de fous rires, de câlins….bref le plein d’amour quoi!

    J’affectionne le bon sens de cette histoire de gros cailloux…une jolie façon de la présenter!

    A très vite

    Cathy
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…Maman, je voudrais te dire…My Profile

  6. Bonjour Enzo,

    J’ai enfin réalisé que j’agissais en victime l’année dernière ( pas 40 ans mais presque!): ” je n’ai pas le temps…, je suis obligée de…, ..” et j’ai pris conscience que j’étais responsable de ma vie.
    Depuis, j’ai défini mes priorités et je tente de faire un petit pas chaque jour vers mes objectifs. J’aimerais que cela aille beaucoup plus vite mais mieux vaut avancer un peu chaque jour que de vouloir aller trop vite et ne pas s’y tenir sur la durée.

    Malgré cela, j’avoue que cette réorientation ne me laisse pas trop de temps pour être avec mes proches. Ton histoire me fais réfléchir et me fais penser qu’il y a encore des petites choses à changer.

    J’espère que ton article a été retenu pour l’e-book. J’ai également participé à l’évènement.
    christelle Articles récents…Poitrine de porc aux fèves et aux pommes de terreMy Profile

    • Bonjour Christelle,

      C’est un plaisir de te recevoir.
      Tu dis vouloir réfléchir aux petites choses à changer, comme passer plus de temps avec ces proches et tu as raison, voila pourquoi :

      Nous travaillons la plus part du temps sur et avec l’intellect, hors il est notre pire ennemie car c’est là que réside l’égo.
      Si nous écoutions notre cœur, notre être intérieur, toutes nos priorités serait bouleversés et erronée.
      Les prises de consciences sont les moments de notre existence qui marquent le passage d’un état à un autre, c’est le vrai changement.
      En réfléchissant avec son cœur on provoque une autre prise de conscience, à ce propos savez vous que le cœur à des neurones, c’est une découverte scientifique récente, alors à quoi sert cet organe. j’expliquerais tout cela en détail dans une série d’articles dons le premier à pour titre La spiritualité.

      A suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-