Persévérer, la persévérance, le secret de la loi d’attraction

bannière-inscription-eveil-

Persévérer,
une leçon, la nature

Persévérer

Jusqu’à obtenir et réaliser son désir

 

L’une des causes d’échec les plus fréquente est le manque de persévérance, persévérer jusqu’à le réalisation de son intention est le seul chemin possible. La plus part d’entre nous abandonne la partie alors que tout n’est pas fini, persévérer implique un état d’esprit décidé, persévérant, prêt à tout, cela implique également un désir intense, obsessionnel, la persévérance se cultive, comme un muscle elle se renforce au fur et mesure du chemin parcouru.

 

 

Persévérer ; indispensable pour atteindre son but

Cela paraît évident n’est-ce pas ?

Pourtant la majorité d’entre nous ne persévère pas, ils baissent les bras et surtout ils ne savent pas que l’univers ne donne pas aussi facilement. Ils ne savent pas que, comme pour nous tester, pour nous éprouver, l’univers nous oblige à persévérer.

Pourquoi cela ?

Les plus belles récompenses sont données aux méritants, à ceux qui malgré les épreuves continue, persévèrent et n’abandonnent jamais de croire qu’un jour ils obtiendront ce qu’ils veulent.

Nous sommes dans ce monde pour éprouver cela, nous sommes des âmes incarnées pour nous renforcer, pour devenir plus forts, plus persévérants, pour apprendre dans la matière, à surmonter les difficultés.

Alors croyez bien que tout ce qui est matériel est fait pour que vous l’obteniez, mais pas n’importe comment.

Nous sommes comme des enfants à l’école, la vie nous apprend en permanence.

La sagesse s’acquière avec le temps, avec la pratique, la persévérance n’est rien d’autre que de répéter encore et encore que l’on veut s’améliorer, que l’on veut apprendre.

 

Un homme persévérant vient à bout de tout obstacle

Persévérer pour la vie

Les savants, les scientifiques, les inventeurs, tous ceux qui ont et qui créent le monde dans lequel nous vivons ont tous cette caractéristique, ils sont persévérants.

Regardez, observez la vie des hommes célèbres, ils ne l’ont pas toujours été, on connaît leur succès mais ils ont tous subit de nombreux échec, ils ont dû surmonter de lourdes épreuves, s’ils n’étaient pas persévérants, ils ne seraient jamais devenus ce qu’ils sont, n’y fait ce qu’ils ont fait.

 

J’aime particulièrement l’histoire de l’inventeur de l’ampoule électrique, le grand  Thomas Edison,

Savez-vous qu’il a fallu plus de 10 000 tentatives avant qu’Edison trouve la bonne formule qui lui a permis d’éclairer le monde grâce à l’invention de la première ampoule électrique.

Si Edison n’avait pas été un homme persévérant, nous nous éclairerions peut être à la bougie.

Plus proche de nous dans l’histoire, Nelson Mandela, 25 ans d’emprisonnement et de lutte, sans jamais changer d’idée, libérer son pays par la non violence.

Combien d’hommes auraient-ils abandonnés dès les premières années de prison, avant même pour certain.

Nelson Mandela est un homme persévérant, il avait la foi, et il avait un état d’esprit décidé à obtenir ce qu’il voulait coûte que coûte, il a fait preuve de  la plus grande détermination, la persévérance.

 

Persévérer est le seul chemin possible pour réaliser de son but

Voilà ce qu’en dit Napoléon Hill dans son livre « Réfléchissez et devenez riche »

La persévérance est l’un des facteurs essentiels à la transformation du désir en son équivalant matériel.  À l’origine de la persévérance, il y a le pouvoir de la volonté.

Conjugués, le pouvoir de la volonté et le désir sont irrésistibles.

Les hommes et les femmes qui réussissent donnent souvent l’impression d’être durs et froids. La plupart du temps, on ne les comprend pas. Au pouvoir de la volonté, ils allient la persévérance et c’est avec ces 2 qualités qu’ils assurent la réalisation de leur désir.

La plupart des gens sont prêts à abandonner leurs buts et leurs projets au premier signe d’opposition ou d’échec. Il y en a très peu qui malgré les obstacles, persévèrent jusqu’à ce qu’ils atteignent leur but.

Le mot “persévérance” n’a pas valeur d’héroïsme.

C’est une qualité qui est au caractère de l’homme ce que le carbone est à l’acier.

La réussite demande généralement l’application des 13 principes de base de la loi d’attraction qui doivent être compris et appliqués avec persévérance. (voir les 13 articles sur la loi d’attraction)

Ceux qui ont cultivé l’habitude de la persévérance ont acquis une assurance contre l’échec. Peu importe le nombre de leurs défaites, ils sont certains de remporter la victoire.

Parfois, il semble qu’un “guide caché” teste les hommes en leur faisant subir toutes sortes d’épreuves. Ceux qui s’en relèvent et ne se découragent pas atteignent leur but.

Le “guide caché” ne vous laisse rien entreprendre sans éprouver votre persévérance.

Ceux qui ne le comprennent pas, n’avancent pas.

Ceux qui l’ont compris, par contre, sont magnifiquement récompensés. Ils reçoivent ce qu’ils ont désiré. Ce n’est pas tout, ils reçoivent encore quelque chose de bien plus important :

La preuve que tout échec porte en soi le germe de la réussite.

 

La persévérance est à la portée de tous

La persévérance est un état d’esprit, elle peut donc se cultiver. Pour y arriver, voici ce qu’il faut :

 

1. LA DÉFINITION DU BUT. Pour développer la persévérance, il est primordial de savoir ce que l’on veut. Un but bien ancré aide à surmonter de nombreuses difficultés.

2. LE DÉSIR. Quand on poursuit l’objet d’un ardent désir, il est facile d’acquérir et de maintenir la persévérance.

3. LA FOI EN SOI. Croire en sa propre aptitude à mener à bien un plan encourage à le suivre avec persévérance (la foi en soi peut être développée par l’autosuggestion : voir l’article qui en traite).

4. LA PRÉCISION DES PLANS. Des plans structurés, même s’ils se révèlent mauvais et absolument irréalisables, sont un encouragement à persévérer.

5. DES CONNAISSANCES ADÉQUATES. Savoir, par expérience que nos plans sont bons est un encouragement à persévérer. L’impression, contrairement à la connaissance, détruit la persévérance.

6. LA COOPÉRATION. La sympathie, la compréhension des autres et la coopération harmonieuse ont tendance à développer la persévérance.

7. LE POUVOIR DE LA VOLONTÉ. La concentration sur l’élaboration des plans indispensables à la réalisation du but poursuivi conduit à la persévérance.

8. L’HABITUDE. La persévérance est le résultat direct de l’habitude. L’esprit absorbe les expériences de la journée ; il s’en nourrit. La peur, le pire de tous les ennemis, peut être entièrement éliminée par la répétition imposée d’actes de courage.

 

Les ennemis de la persévérance

Persévérer pour atteindre son but

Avant d’en terminer avec la persévérance, faites votre propre inventaire, courageusement, point par point, et voyez dans quelle mesure la persévérance vous fait défaut. Cette analyse vous conduira peut-être à des découvertes sur vous et sur vos habitudes.

Vous trouverez ici les vrais ennemis qui vous barrent le chemin de toute réalisation importante. Vous découvrirez non seulement la faiblesse de votre persévérance, mais aussi les causes inconscientes de cette faiblesse.

Analysez-vous franchement si vous voulez vraiment savoir qui vous êtes et ce que vous êtes capable de faire.

Voici les faiblesses qui doivent être vaincues par tous ceux qui cherchent à réussir, a changer de vie et à comprendre les principes de la loi d’attraction :

 

1. L’impossibilité de reconnaître et de définir clairement ce que l’on veut.

2. L’hésitation et son lot d’alibis et d’excuses.

3. Le manque d’intérêt pour un enseignement spécialisé.

4. L’indécision et l’habitude de laisser les autres prendre toutes les décisions à notre place.

5. L’habitude de se reposer sur des excuses au lieu de créer des plans précis pour trouver une solution à son problème.

6. Le contentement de soi. Il n’y a malheureusement rien à faire contre cette maladie.

7. L’indifférence qui se manifeste habituellement par la recherche systématique de compromis là où il y aurait lieu de faire face aux obstacles et d’essayer de les franchir.

8. L’habitude de critiquer les erreurs des autres et d’accepter des circonstances défavorables comme inévitables.

9. La tiédeur d’un désir qui vient de ce qu’on néglige le choix des intentions.

10. La volonté, et même parfois la hâte, d’abandonner au premier signe de défaite.

11. L’absence de plans organisés et soigneusement rédigés pour pouvoir être mieux étudiés.

12. L’habitude de négliger l’occasion qui se présente.

13. Souhaiter au lieu de vouloir.

14. L’habitude d’établir des compromis avec la pauvreté au lieu de vouloir la fortune.

Le manque total d’ambition d’être, d’agir, de posséder.

15. La quête de raccourcis menant à la fortune ; essayer de prendre sans rien donner.

16. La peur d’être critiqué, la peur du “qu’en-dira-t-on” qui fait échouer autant l’élaboration que l’application de plans.

Cet ennemi n° 1 se cache généralement dans le subconscient.

(Voir dans l’article sur la peur)

 

Les 4 étapes vers la persévérance

Franchir ces 4 étapes n’exige ni une intelligence au-dessus de la moyenne, ni une instruction particulière, ni encore trop de temps ou d’efforts. Il suffit d’avoir :

 

1. Un BUT BIEN PRÉCIS et le DÉSIR ARDENT de le réaliser.

2. Un PLAN PRÉCIS qui s’exprime par une action soutenue.

3. Un ESPRIT ABSOLUMENT ÉTANCHE aux influences pernicieuses ainsi qu’aux suggestions négatives des parents, des amis et de l’entourage.

4. Un lien amical avec celui ou ceux qui vous encourageront à PERSISTER dans votre plan et vers votre but.

Il est indispensable de franchir ces étapes pour réussir quoi que ce soit. Du reste, l’énoncé des 13 principes de la loi d’attraction et la manière de les appliquer insistent sur la nécessité d’en faire des habitudes.

Grâce à la mise en pratique de ces principes, l’homme contrôle son destin, il conquiert la liberté et l’indépendance de la pensée, la fortune, le pouvoir, la célébrité, se garantit des coups de chance, convertit ses rêves en réalités, maîtrise la peur, le découragement et l’indifférence.

 

L’aide de l’Intelligence Infinie,(de Dieu) la chance

Quel pouvoir mystique donne aux hommes persévérantsla possibilité de vaincre les difficultés ?

Persévérer
Créer sa chance

La persévérance suscite-t-elle une certaine forme d’activité spirituelle, mentale ou chimique qui permet d’accéder à des forces surnaturelles ?

L’Intelligence Infinie soutient-elle celui qui se bat encore alors que la bataille est déjà perdue, et que le monde entier est contre lui ?

Je me suis posé ces questions et bien d’autres encore quand j’étudiais la vie d’hommes célèbres

Comme Gandhi, Jésus, Mahomet, Bouddha, dans un registre industriel  Thomas Edison qui, avec moins de 3 mois de scolarité, devient le premier inventeur du monde et métamorphosa sa persévérance en machine parlante, en machine pour le cinéma, en lampe incandescente, sans parler d’une cinquantaine d’autres inventions, aujourd’hui sa création est devenue le groupe américain Général Electrics, le N°1 mondial.

Lorsqu’on étudie objectivement les prophètes, les philosophes, les hommes qui accomplirent des miracles et les chefs religieux du passé, on conclut que la persévérance, la concentration dans l’effort et la précision du but visé sont à la base de leurs actes.

Si, par exemple, vous comparez la vie étrange et fascinante de Mahomet avec celle d’hommes qui ont réussi dans notre monde moderne de l’industrie et de la finance, vous remarquerez qu’ils ont un trait important en commun : la persévérance.

Si vous êtes intéressé par l’étrange pouvoir qui donne de la force à la persévérance, lisez une biographie de Mahomet.

 

Mahomet était prophète, mais il ne fit jamais de miracles.

Il n’était pas un mystique ; il n’avait pas fait d’études spéciales ; il ne se révéla publiquement qu’à l’âge de 40 ans. Lorsqu’il se présenta comme le messager de Dieu, porteur de la Parole et de la vraie religion, il fut ridiculisé et traité de fou.

Les enfants lui faisaient des crocs en jambe et les femmes lui jetaient des ordures.

Il fut banni de sa ville natale, la Mecque, et ses fidèles, dépouillés de leurs biens, le suivirent dans le désert.

Après avoir prêché 10 ans, il ne récoltait qu’exil, pauvreté et moquerie.

Cependant, avant que 10 autres années ne se fussent écoulées, il était le grand maître de toute l’Arabie, le gouverneur de la Mecque et le chef d’une religion nouvelle qui allait se répandre du Danube aux Pyrénées jusqu’à ce que s’émoussât l’élan qu’il lui avait donné et qui tenait au pouvoir des mots, à l’efficacité de la prière, à l’intimité de l’homme avec Dieu.

Mahomet était issu d’une famille de la Mecque, capitale du négoce, carrefour de routes mais cité malsaine dont les enfants, souvent confiés à des Bédouins, partageaient la vie des nomades qui les nourrissaient.

C’est ainsi que Mahomet, après avoir gardé les moutons, devint chef-caravanier pour le compte d’une riche veuve qui l’épousa quand il eut 28 ans. Il fit ainsi de nombreux voyages ce qui lui permit d’acquérir une connaissance approfondie des hommes.

Mahomet avait remarqué que le christianisme s’appauvrissait en perdant son unité.

Pendant les 12 années qui suivirent son mariage avec Khadija, Mahomet vécut en riche, sage et respectable marchand. Puis il partit pour le désert, en revint avec le premier verset du Coran et dit à Khadija que l’archange Gabriel lui était apparu et l’avait appelé le messager de Dieu.

Ce qui ressemble le plus à un miracle dans la vie de Mahomet, c’est bien le Coran, la parole de Dieu. Jamais ce voyageur, ce négociant, n’avait manifesté le moindre don pour la poésie ou l’éloquence.

Or, les versets du Coran, tels qu’il les reçut et les donna à ses fidèles, étaient l’oeuvre d’un poète.

Pour les Arabes, le don des mots est magistral. De plus, le coran disait que tous les hommes étaient égaux devant Dieu et que l’Islam devait créer un État démocratique.

Cette hérésie politique et le désir de Mahomet de détruire les 360 idoles de la Casbah furent à l’origine de son exil.

Les tribus du désert venaient à la Mecque adorer les idoles, entretenant ainsi la prospérité du commerce. C’est pourquoi les hommes d’affaires de la Mecque se liguèrent contre Mahomet qui avait été un des leurs.

Il se retira dans le désert pour demander la miséricorde de Dieu sur le monde.

L’Islam commençait sa montée. Du désert jaillit une flamme qui ne s’éteindrait pas ; une armée démocratique se levait comme un seul homme, prête à affronter la mort.

Mahomet avait invité les juifs et les chrétiens à se joindre à lui, il demandait à tous ceux qui croyaient en un seul Dieu de se réunir, dans une même foi. Si les juifs et les chrétiens avaient accepté sa proposition, l’Islam aurait conquis le monde entier.

Lorsque les armées du prophète entrèrent dans Jérusalem, les membres des autres confessions eurent la vie sauve.

Lorsque les Croisés prirent la ville, des siècles plus tard, ils n’épargnèrent pas un homme, pas une femme, pas un enfant de religion musulmane. Toutefois, les chrétiens acceptèrent des musulmans une idée : Celle de l’université, le lieu d’où rayonne le savoir.

Sans persévérance Mahomet n’aurait pas pu livrer le Coran et créer L’islam.

 

Si vous souhaitez comprendre et maîtriser les principes de la loi de l’attraction, il vous faudra faire preuve de persévérance, je vous l’ai déjà dit à maintes reprises, maîtriser les principes de la loi d’attraction nécessite du temps, de la répétition pour que cela devienne une habitude, un état d’esprit, un style de vie.

Quand vous aurez réalisé ce travail sur vous, en vous, la liberté sera votre ami, vous pourrez fabriquer vos coups de chance, vous ne serez plus jamais découragé, vous aurez une boussole pour vous diriger dans la vie, mais sans persévérance dans l’effort, vous resterez à l’étape

« j’en ai entendu parlé, ça à l’air intéressant »

Pour finir, Chaque sportif sait que sans persévérance, nul ne peut se dépasser. Persévérer c’est repousser ses limites jusqu’à l’exploit.

 

Les premiers Articles de ce fil sont :

Article 1 : La loi d’attraction 1/13

Article 2 : La loi d’attraction   le secret du secret, les 3 moi 2/13

Article 3 : La loi d’attraction, répond à vos besoins inconscients 3/13

Article 4 : Loi d’attraction, ce qui vous empêche de progresser 4/13

Article 5 : Loi d’attraction, le commencement, le désir 5/13

Article 6 : Loi de l attraction, La puissance de la foi 6/13

Article 7 : Loi de l attraction, influencez-vous grâce à l’autosuggestion 7/13

Article 8 : Loi de l attraction, l’atelier de votre esprit l’imagination 8/13

Article 9 : Loi de l attraction, L’élaboration des plans 9/13

Article 10 : Loi d’attraction, Le pouvoir de la décision 10/13

Article 11 : Loi d’attraction, la persévérance votre arme secrète 11/13

 

Les prochains articles :

Article 12 : Loi d’attraction, sixième sens, la porte du temple de la sagesse 12/13

Article 13 : Loi d’attraction, les six fantômes de la peur 13/13

 

 

Alors dites moi êtes vous persévérant ou êtes vous prêt à persévérer pour le devenir ?

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

    Comments

    commentez sur Facebook

18 Commentaires

  1. Quel soulagement cet article! Cela fait des années que j’etudie la loi de l’attraction, sans beaucoup de résultats. Mais voilà, je n’avais pas de persévérance !! Et en ce moment c’est presque du 24h sur 24, je pense (positif bien sur), j’agis, j’écris, et quand les idées noirs, les doutes reviennent je me mets une grande “gifle”, j’écoute de la musique gaie et s’est reparti … donc à suivre.

    • Bonjour Emmanuelle,

      Vous avancez alors ?
      cela me fait un plaisir fou.
      La semaine prochaine nous allons touché du doigt
      un sommet, le sixième sens.
      Cela n’enlève rien au fait que la persévérance
      est le seul chemin vers la réussite quelle quel soit.

      Comme vous dites A suivre.

  2. Bonjour Enzo, ton article arrive a point sur un moment de grand découragement.
    Je me questionne par contre sur un point, j’ai lu, je ne sais plus ou que l’échec est un signe de l’univers qui nous dit que nous ne sommes par sur la bonne route…et je trouve ça logique, mais la ligne est mince entre la persévérence et l’entêtement, quand dois-je voir un signe que je suis dans la mauvaise voie??
    Depuis que je suis avec mon conjoint que les tuiles nous tombe sur la tête et j’en viens parfois a me demandé si ce n’est pas notre alliance qui nous nuis…en même temps, je me dis que aucun Dieu ne désire séparer une famille…je tiens le coup grace a tes articles qui réussisent a me garder confiante et positive mais pour mon conjoint c’est une autre affaire!!!

    Merci pour le partage de tes connaissances!!!

    • Bonjour Sofy,

      Je détecte plusieurs questions dans ton commentaire,
      1 qu’est-ce que l’échec ?
      2 Suis-je responsable de mes problèmes ou est-ce mon conjoint ?
      3 Dieu est-il responsable de quelque chose dans ma vie ?
      4 Que dois-je faire de tout cela, comment m’en sortir ?

      Pour répondre à ta première question, L’échec ;
      Un échec est une indication qui démontre
      que quelque chose dans le plan que tu suis
      n’apporte pas le bon résultat. Donc il faut l’améliorer

      Mais au fait as-tu un plan précis ?
      si ce n’est pas le cas, cela peut vouloir
      dire que tu ne sais pas vraiment ce que tu veux.
      La difficulté à établir un plan de route est liée
      au fait que l’on ne sait pas quelle direction prendre,
      ou quel but on veut atteindre.
      C’est dans ces conditions que nous nous sentons perdu,
      sans but réel, poussé par le quotidien, se fixant sur
      les problèmes. si l’on ne sait pas ce que l’on veut,
      on ne peut pas entrevoir de solution, il en résulte des difficultés
      et ce sont elles qui attirent tous le reste.
      As-tu un but précis, si oui, as-tu réfléchi à un plan précis pour l’atteindre ?

      La deuxième question

      La responsabilité de ce qui nous arrive n’appartient qu’a nous.
      La réponse à cette question se trouve dans la première.
      S’il y a suffisamment d’amour entre vous,
      chacun aura le désir d’aider l’autre à réussir.
      Avez-vous un but en commun pour vous épanouir ensemble ?
      Là aussi, pour construire une vie de couple, pour la réussir,
      il faut beaucoup d’amour, de compréhension, de pardon, de liberté,
      aimer l’autre c’est lui permettre de s’aimer lui même.
      Il n’y a que toi qui puisses répondre à toutes ces questions,
      personne ne doit t’influencer dans ce domaine, la réponse est dans ton coeur.
      En tous cas, je te confirme que la responsabilité et le pouvoir de changer
      cela n’appartient qu’a toi.

      La troisième et quatrième question ;
      Dieu ne décide en rien dans ta vie, il ne fait que répondre à tes souhaits
      Dieu est bonté, il permet à chacun d’entre nous de créer et de vivre sa propre réalité.
      Que dois-tu faire de tout cela ?
      Commence peut être par te poser, au calme, faire le silence dans ton esprit
      Il ne faut jamais prendre une décision quand on à l’esprit perturbé,
      Les bonnes décisions viennent du coeur, et pour cela il faut calmer l’esprit.
      Méditation, et contrôle sur ses pensées de manière à inverser le processus
      des pensées négatives. Et ensuite, se fixer un but et faire un plan.

      J’espère avoir répondu et te satisfaire,
      N’hésite pas à me solliciter à nouveau si nécessaire.

      Courage Sofy, vouloir comprendre c’est 50 % du chemin

      PS: Afin de t’aider un peu plus, relie ces articles dans l’ordre suivant ;
      Entrée en matière, à ne pas négliger;
      http://www.eveil-personnel-coaching.fr/loi-dattraction-1/
      http://www.eveil-personnel-coaching.fr/loi-dattraction-2/

      Celui-ci est vraiment à approfondir à étudier et à lire plusieurs fois ;
      http://www.eveil-personnel-coaching.fr/loi-dattraction/

      Le lien suivant est une étape, l’exercice des options doit devenir une habitude ;
      http://www.eveil-personnel-coaching.fr/loi-dattraction-4/

      Voilà, bien sur, il va de soit que la suite est également à étudier,
      Donne toi 3 mois pour lire et relire les 13 articles, les étudiers, les relire encore,
      Applique les exercices, passe à l’action.
      au terme de ces 3 mois, arrête tout et amuse toi, prend l’habitude
      de ne plus penser à la loi d’attraction, et considère que c’est acqui.
      Si tu fais cela Sofy, je te garantie que tu aura tout compris.

      @ bientôt

      • wow, merci tu as raison sur plusieurs points et tu m’éclaire sur d’autre.
        J’ai lis et je relis tes 10 premiers articles avec beaucoup d’intérêt et j’essais d’appliquer de bien comprendre.

        J’ai aussi lu sur Ho’ opononopo…hum pour la syntax ont repassera…
        mais même si je récite les 4 phrases j’ai de la difficulté a bien assimilé le principe…tu as une opinion la dessus??

        Merci pour ta réponse assez complète!!
        Au plaisir de te lire!!

        • Bonjour Sophie,

          Ho’ opono… 🙂 est une façon de se comporter
          vis a vis des autres, de soi et de tout ce qui
          est à l’extérieur mais aussi à l’interieur de nous.

          En créant cette habitude, nous positivons la vie
          et cela créer une vibration élévé de nos pensées.

          Cela revient aussi à éprouver de la gratitude,
          la règle dans tout cela c’est l’autosugestion
          Voir l’article qui en traite

          Créer des habitudes positives est la clés pour
          reprogrammer son subconscient de manière positive
          et éléver sont taux vibratoire.

          @ bientôt

  3. Etre persévérant demande une energie mentale et physique
    Ne jamais abandonner et toujours se remettre en question
    La est la force de la persévérance
    Nakema Articles récents…La PersévéranceMy Profile

  4. ” 10 000 tentatives avant qu’Edison trouve la bonne formule qui lui a permis d’éclairer le monde ”

    Voilà une belle phrase pour encourager un enfant qui se décourage trop vite, et pour s’encourager soi-même à suivre ce plan que l’on s’est fixé!

    ” Sais-tu Poulette que Monsieur Edison a fait 10 000 tentatives…” La persévérance est une vertu difficile à introduire dans un monde où l’on veut tout tout de suite…il est excellent de garder dans sa besace des tas d’exemples pour cultiver cette qualité qui peut tout.

    Belle journée à toi Enzo

    🙂
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…Comment s’aimer soi-même quand personne ne vous renvoie l’amour?My Profile

    • Oui le nombre 10 000 est imprésionnant,
      Ce que l’on oublie souvent c’est le nombre d’echec
      qu’il faut dépasser pour réussir.

      @ Bientôt Cathy

  5. Cher Enzo,

    Effectivement la persévérance est essentielle pour aboutir , mais elle faut qu’elle soit accompagnée de tempérance, pour ne pas se transformer en obsession. Dans le film où Brad Pitt est manager d’une équipe de base ball, il fait des miracles tous les ans avec ses petits moyens, mais l’année suivante , ses moyens sont amoindries par l’achat de ses meilleurs joueurs par des équipes plus à même financièrement que son équipe.
    Alors il s’allie avec un inconnu dans le monde sportif, mais qui pratique avec excellence la science des nombres, et manipule les statistiques de chaque joueur en les additionnant avec plusieurs autres pour en faire un joueur exceptionnel, les premiers mois ils n’ont pas de résultats et se mettent à dos tout leur entourage professionnel et privé. Personne ne croit en eux, et quand tout semblait perdu, la lumière apparu par des victoires les unes après les autres jusqu’à battre le record de la league. Puis un grand club qui n’avait pas gagné la league depuis des lustres lui proposa un contrat record pour l’époque, il refusa, mais ce club se servit de sa stratégie, et gagna le graal tant attendu. Ceci est une histoire vraie et une preuve irréfutable que le ressenti intérieur d’une personne est une “arme précieuse” pour son épanouissement personnel. Henri Bergson disait que de toutes les philosophies, celle de l’intuition était la plus féconde. Salut Enzo, persévère dans ton chemin qui me paraît très riche.
    Mario.

    • Bonjour Mario,

      Voilà un commentaire tant attendu, comme quoi la persévérance finie par payer.

      Pour ceux qui ne connaissent pas Mario,
      c’est un ami proche et un érudit en ce
      qui concerne les lois universelles.

      Depuis des années nous échangeons des informations sur nos réflexions.

      Comme tu le sais Mario cela fait plus de 25 ou 27 ans maintenant
      que j’étudies à l’université du savoir universelle 🙂
      j’ai traversé bien des tempêtes et plus d’une fois j’ai eu envie
      d’abandonner et aujourd’hui je m’épanouis avec passion, joie et bonheur
      dans l’univers des possibilités infinies.

      Sans persévérance ma route aurait été bien courte en ce monde.

      Merci à toi pour ce cadeau que j’apprécie particulièrement

  6. Acceptez l’idée que « on ne nait pas persévérant : on le devient. ». Donc, même si, pendant une situation difficile, vous avez déjà douté de pouvoir vous accrocher à vos objectifs, ne doutez plus ! Nous sommes tous capable de faire preuve de persévérance : ça s’apprend et ça peut/doit devenir une habitude.
    Nakema
    Nakema Articles récents…La PersévéranceMy Profile

  7. Salut frère.
    Un texte construit avec persévérance.bravo!

  8. Bonsoir Enzo et merci pour cet article. La perseverance c’est bien mais pour perseverer il faudrait d’abord avoir un but. Pour moi , il m’est difficile d’avoir des buts parce que je n’aime rien .Rien ne me me motive ou ne m’interresse vraiment .A vrai dire ma vie d’apres moi elle ne vaut vraiment pas la peine d’etre vecue, vivre ne m’interresse pas . Je ne sais pas si c’est parce que je me deteste moi-meme et les etres humains…je pense detester toute la planete , tous les etres humains franchement je n’arrive pas a les comprendre. y at-il un moyende se debarrasser de la rancune et du ressentiment ??
    Au sujet de la meditation, j’au commence a pratiquer mais quand j’atteins un etat de silennce complet , j’ai limpression de ne pas etre seule et d’entendre des voix . du coup j’arrete parce que cela fait peur ??est ce noemale ???

  9. Dominique JEUNEBILLIONNAIRE

    Merci mon cher Enzo,
    Meilleures salutations.
    Dominique

  10. Bonjour Belle-âme Enzo.
    Que Tout ce que tu dis est vrai. Cependant je me demande s’il n’y a pas de limite dans la persévérance!
    Par exemple: J’ai un but bien défini appuyé par un plan bien tracé, mais pas de réalisation. J’envisage trouver un emploi qui me mène jusqu’à la matérialisation de mes rêves. Cet emploi sera pour moi le “point de départ” dans mes plans. Tous les offres qui se présentent ne sont pas à la hauteurs de mes attentes et, je n’ai pas de moyens suffisants pour en créer un. Que faire?
    Que faire dans ce cas?
    Merci et au plaisir de te lire Enzo.
    Mathew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-