L’importance de savoir se relaxer pour mieux gérer le subconscient

bannière-inscription-eveil-

Relaxation

Le conscient et l’inconscient

Tandis que le conscient appréhende la réalité, l’inconscient ou le subconscient emmagasine en lui une sorte de mémoire émotionnelle. Les souvenirs sont gardés, enfouis, parfois si profondément qu’ils ne ressortiront jamais. Toutefois, il existe des techniques capables de les restituer. Elles sont dangereuses, car la mémoire restituée correspond le plus souvent à des traumatismes. Lorsque la personne est à nouveau en contact avec ses vieux souvenirs, elle revit les traumatismes auxquels ils sont liés. En outre, ce souvenir peut être amplifié. On assiste alors à une phase hallucinatoire qui peut se révéler dangereuse, voire destructrice.

 

La bonne technique la relaxation et la respiration

La relaxation nous permet d’abandonner pendant quelques instants l’état de conscience absolue pour nous approcher le plus possible du subconscient.

Mais, le fait de respirer tranquillement, régulièrement et calmement dans une posture confortable tout en recevant des suggestions positives empêche considérablement de faire ressurgir des mémoires néfastes pour notre santé mentale. C’est le contraire qui se produit. Les souvenirs agréables surgissent à nouveau, augmentés par les sensations de plaisirs et par le pouvoir de la suggestion du praticien ou l’autosuggestion.

Ainsi, la relaxation entraîne la conscience de celui qui en fait l’expérience au bord de son sommeil. À cette frontière où le rêve et la réalité se côtoient, le calme est devenu précieux. Le pouvoir de la suggestion vient en aide à la personne relaxée, lui permettant de réduire considérablement son stress, sa confusion, ses angoisses, etc.

On doit donc considérer l’état de relaxation comme étant important.

C’est un fait attesté, pendant que le cerveau entre en onde Alpha, l’individu vit une expérience hors du commun. C’est un peu comme si le rêve et la réalité se côtoyaient.

Supposons qu’un patient rêve d’un double de lui-même, plus confiant, plus fort, en bonne santé, séduisant, souriant, toujours alerte et qu’il franchisse cette frontière virtuelle de la conscience. Ce personnage fictif le contaminerait sûrement.

Mais qu’a-t-on à craindre de cette contamination, à part une amélioration de l’homme réel ?

Il ne risque rien d’autre que de se sentir meilleur, d’apprécier la vie, de se sentir capable d’affronter les événements sans peur démesurée. En bref, un homme transformé par la relaxation.

 

Le pouvoir de l’imaginaire

La suggestion ou l’autosuggestion développe notre imagination.

Elle nous oblige à ressentir dans notre corps les différentes sensations que nous lui suggérons.

C’est un merveilleux exercice pour renouveler le désir en nous, mais aussi pour nous sentir valorisés.

Une personne qui ne saurait plus exprimer ce qu’elle ressent ou ce qu’elle désire trouverait dans la pratique de la relaxation guidée, l’outil idéal pour réapprendre à formuler ses désirs. En effet, l’état de rêve éveillé provoqué par la sophronisation ou état modifié de conscience stimule l’imaginaire sous la forme de visions symboliques. Les émotions habitent à nouveau la personne et elle peut enfin exprimer son vécu sensoriel.

Quelqu’un qui souffrirait du manque de confiance en soi ou se sentirait dévalorisé pourrait parfaitement travailler avec la relaxation. Elle parviendrait de cette manière à redécouvrir la conscience de son corps tout en faisant intervenir son ressenti émotionnel. Il conviendrait cependant que cette personne entreprenne cette thérapie avec un sophrologue ou un psychothérapeute formé à la sophrologie. Une personne confrontée au manque d’estime de soi peut difficilement affronter seule l’autosuggestion sans risquer de l’abandonner au plus vite avec un sentiment d’échec.

L’imaginaire a été réprimandé dès notre plus jeune âge.

En effet, on ne laisse jamais assez longtemps un enfant dans son monde imaginaire. On lui réclame trop vite de se concentrer sur la réalité, de mémoriser ces devoirs, etc. Quand il nous raconte qu’il parle à un être invisible, on lui défend de poursuivre ce dialogue au risque de le considérer pour fou.

Bref, un enfant, reste rarement très longtemps dans cet espace qu’il s’est inventé pour mieux appréhender le monde des adultes. Du coup, il perd sa capacité créatrice en même temps que son imaginaire. Si en plus on exige de lui qu’il soit trop vite mature, plus grand, plus doué, plus ceci ou plus cela, sans qu’il ait sa structure émotionnelle suffisamment développée, nous risquons de le perturber fortement.

La relaxation est un remède efficace pour ceux qui souhaitent retrouver leur âme d’enfant.

Faites comme moi, prenez votre enfant intérieur par la main et conduisez-le dans votre monde pour qu’il vous aide à garder un esprit créatif. Parfois, c’est lui qui aura besoin de vous, il faudra l’accompagner à l’endroit où il a souffert. Vous serez à même de le consoler et de lui redonner confiance.

L’état de nature

Tout le processus de la relaxation consiste à nous aider à retrouver notre état de nature.

Il nous reste plus maintenant qu’à expliquer ce que cela signifie. L’état de nature correspond à notre capacité de vivre notre existence sans aucune résistance, loin des conflits et sans tensions.

Dans un tel cas, nous pourrions nous employer à mettre toute notre énergie au service de notre accomplissement personnel et spirituel. Le stress et l’adrénaline provoqués par des situations extrêmes nous pousseraient à agir avec plus de conviction ou à abandonner purement et simplement une situation dangereuse pour nous-mêmes et nos proches.

Nous basculerions de l’état de veille à l’état d’éveil sans aucun problème en fonction de notre horloge interne et de celle des cycles de la nature. Nous disposerions de nos connaissances en matière de relaxation, d’autosuggestion et de respiration consciente pour améliorer nos rapports humains et notre condition terrestre.

Tout cela ressemble beaucoup à un véritable conte de fées. C’est évidemment une utopie.

Pourtant, la relaxation pourrait nous conduire dans cette transe existentielle. Enfin, sans compter sur ce monde idyllique nous pouvons profiter de la relaxation pour retrouver l’estime de soi, la confiance en soi et notre propre pouvoir créatif. Chercher à nous améliorer dans notre quotidien et dans nos rapports humains.

Songez à ce pouvoir extraordinaire réveillé par la relaxation.

Vous sentir bien dans votre peau, vivant, totalement investi par votre raison de vivre.

Ne vous laissez pas embarquer par le stress des grandes villes, les obligations, la vitesse et la compétition.

Mettez de côté certaines habitudes, comme de regarder la télévision tous les soirs, fumer une cigarette tous les matins, vous coucher tard, vous réveiller en retard, toujours dans la précipitation…

Abandonnez-vous à plus de détente, de plaisir, de relaxation.

Retrouvez votre enfance, votre monde imaginaire et jouissez de la vie avec plaisir.

Ne perdez jamais cette liberté. Elle vous appartient. Ce qui se passe dans votre cœur et votre esprit, personne ne pourra jamais vous l’enlever définitivement. Il faudrait pour cela réussir à tuer l’âme.

Notre inconscient existe précisément pour nous en préserver. Alors, reprenez confiance en vous, la relaxation est bien le seul moyen, à la fois, accessible et facile pour vous redonner une âme de génie.

 

Mes conseils en terme de relaxation et de mieux vivre ;

Tout d’abord je vous engage vivement à essayer plusieurs techniques, vous trouverez ainsi celle qui vous convient à vous…

Pour cela je vous offre plusieurs possibilités ;

Le programme de mon ami Claude Cleret, pour la petit histoire, je connaissais Claude de part ces écrits et parce qu’il fait un tabac avec sa méthode de méditation 3G, mais je ne m’y étais pas intéressé plus que ça.

Il se trouve que dernièrement nos relation son passée du stade de simple rapport entre collègue sur internet à une relation beaucoup plus suivie dans le domaine de l’aide aux personnes, de l’accompagnement voir sur un plan plus spirituel.

Claude m’a offert sa méthode de méditation 3G…

Pour moi qui médite régulièrement, je pratique la sophrologie et la méditation transcendentale (forme tibétaine), sa méthode m’a époustouflé, en effet grâce a cette technique je vais beaucoup plus profondément en moins de temps.

Donc voila ma première solution, que je vous recommande la méditation 3G voici le lien :

MEDITATION  3G

 

Une autre approche plus accès sur la sophrologie avec une approche du corps énergétique est mon programme :

Harmonie énergétique

 

Et puis une dernière qui est pour moi une pratique quotidienne de soin énergétique que je réalise 2 fois par semaine grâce à un logiciel extrêmement puissant et très facile à utiliser, c’est mon ami Serge Délicata qui l’a mis au point.

Vous pouvez en avoir un apperçu ici :    Chakra soft

 

Personnellement je suis très sujet au stress et depuis maintenant quelques années que je pratique ces méthodes de relaxation, je suis toujours en pleine forme, je tombe rarement malade et ma vie est beaucoup plus harmonieuse.

Je vous en souhaite de même….

 

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Comments

commentez sur Facebook

2 Commentaires

  1. Bonjour Enzo,

    Au fil de l’eau, j’ai une meilleure perception de tes articles! Je prends plaisir à en relire de temps en temps pour essayer d’en percevoir encore mieux l’essence.
    Celui-ci me parle beaucoup car je me suis inscrite dans une école de sophrologie caycédienne. Durant chaque pratique, je ressens très fort l’intérêt de la détente, du lâcher prise, de la relaxation…
    C’est impressionnant comment le corps peut nous parler et je n’en suis qu’au début… mais déjà, dans ma vie quotidienne, des changements s’opèrent et dans ma façon de voir les choses et surtout dans ma façon d’aborder les événements.
    je ne suis qu’aux prémices de cette belle aventure mais, clairement, s’abandonner à soi même peut être délicieux.
    En revanche, j’ai ressenti beaucoup d’agitation les premières semaines, comme si mon corps, mon mental -je ne sais pas en fait- chercher à lutter contre cet abandon ? Cela va beaucoup mieux depuis que j’ai justement lâcher prise et que je n’attends rien mais j’avoue, qu’au début, cette tension m’a perturbée ?
    Je vais consulter avec soin tes liens ce soir, au calme.
    Néanmins, sur la méditation 3G, il m’a souvent été dit que cela pouvait être trop rapide ? Faut-il déjà être dans une discipline d’abandon ou tout à chacun peut il pratiquer sans crainte ?
    Merci Enzo pour cet article et pour tous les autres…
    Biz
    Méline

    • Bonjour Méline,

      Super cette nouvelle !

      J’ai pratiqué la Sophro, c’est vraiment bien et très diversifié.

      C’est normal qu’au début le mental et nous même s’accrochent à l’ancien,
      le nouveau est toujours danger, mais une fois passé ce cap commence alors
      l’appréciation de ce nouveau bien être.

      Le programme de méditation 3G permet simplement d’aller plus profondément
      plus vite et évite des années de pratique.
      Je conseille cependant d’avoir déjà une pratique en place avant de vouloir
      explorer des zones qui sont justement dures à atteindre parce qu’il faut faire
      un certain chemin.

      La douceur et l’amour de soi est le bon rythme…

      Au plaisir de te lire Méline…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-