La pensée positive est-elle réellement un fait, êtes vous ce que vous pensez ? (suite) 3/10

bannière-inscription-eveil-

Pensées positives

Pensées négatives

Pensées positives

Le contrôle s’impose

 

 

 

Comment contrôler vos pensées ?

Au début, il faut y penser, quand on a une pensée négative, il faut penser à s’en débarrasser pour la remplacer par une pensée positive, mais vous verrez que d’ici peu, vous n’y penserez même plus. Avoir des pensées positives, ça va devenir un véritable réflexe, plus besoin d’y penser.

De plus, en modifiant vos pensées, en ayant une attitude mentale positive, vous allez véritablement changer, mais vous allez également changer tout votre environnement. Votre vision des autres et du monde va changer et le regard que les autres vont poser sur vous va changer également. Vous verrez, c’est vraiment incroyable.

Dès lors, c’est votre confiance en vous qui va s’installer confortablement tout au fond de vous. Et quand on a confiance en soi, on se sent capable de soulever des montagnes et on va de l’avant, en allant de l’avant, vous serez de plus en plus positif, donc vous aurez encore davantage confiance en vous, et ainsi de suite.

Ça y est, l’effet boule de neige est en route. Vous voyez, il suffit d’une toute petite pensée positive au départ et c’est toute une vie qui change.

Et en disant “toute une vie”, je suis loin du compte, car en changeant votre vie, vous allez également changer la vie de votre entourage, de votre famille, de vos amis, de vos collègues. En devenant positif, en ayant confiance en vous, vous allez devenir un véritable moteur et faire avancer ou du moins faire réagir les personnes qui vous connaissent.

Avoir une attitude mentale positive est réellement la base, le fondement de votre changement de vie. En effet, en ayant cette attitude nouvelle, en ayant acquis cette nouvelle confiance en vous, vous allez déterminer de nouveaux objectifs.

Et n’oublions pas cette merveilleuse loi qu’est la loi d’attraction : ce que votre esprit peut concevoir et croire, il peut aussi le réaliser autrement dit, votre pensée devient réalité. Vos pensées, vos objectifs vont vous faire avancer et en utilisant judicieusement la loi d’attraction, vous allez véritablement ouvrir une caverne d’Ali Baba.

Tout ce qui vous arrive, vous l’attirez à vous, d’une façon consciente ou inconsciente. Depuis votre plus tendre enfance, vous utilisez sans le savoir, la loi d’attraction. À partir d’aujourd’hui, c’est tout à fait consciemment que vous allez pouvoir l’utiliser.

J’entends certains d’entre vous me dire “C’est des histoires, tout ça, je n’ai jamais demandé à me retrouver au chômage, ou à avoir cet accident, ou à être malade…”.

Il est certain que nous ne “demandons” pas les choses négatives qui nous arrivent. Cependant, et je suis certain que vous l’avez déjà entendu dire la nature, et donc l’Univers, n’aime pas le vide. Si donc, il arrive à certains moments que vos pensées soient négatives ou simplement que vous ayez oublié de les rendre positives, l’Univers comble les vides qu’il peut y avoir dans votre existence.

Et ce avec quoi il les comble ne correspond pas toujours à ce que nous aurions bien voulu avoir. Cependant, plus le temps passe, et plus j’en suis persuadé, quoi qu’il nous arrive, même si au premier abord, cela peut paraître “négatif”, il y a toujours du positif à tirer de quelque situation que ce soit. D’ailleurs, n’oublions pas que “les choses n’ont sur nous que l’importance que nous voulons bien leur donner”.

Je vais vous donner un exemple tout simple qui m’est arrivé récemment.

Je venais de passer trois jours chez une amie. Elle habite en ville dans une petite rue, au milieu d’un dédale d’autres petites rues. J’ai pris l’habitude, quand je me rends chez elle, de faire appel à la loi d’attraction pour trouver une place de parking pas trop loin de chez elle. Me voilà exaucé puisque l’emplacement de parking se trouvant juste devant chez elle est libre. Je m’y suis donc garé et n’ai pas eu besoin de reprendre ma voiture durant mon séjour chez elle.

Un après-midi, elle m’interpelle et me dit de venir voir ma voiture. Elle avait été accrochée par un autre véhicule. Mon pare-chocs avant était à moitié par terre, l’aile avant et la portière abimées. Une personne bienveillante, qui manifestement avait assisté à ce qui s’est passé, avait laissé un mot sur mon pare-brise avec le numéro de la plaque de la camionnette qui avait accroché ma voiture.

S’offrent alors à moi deux possibilités. Soit je m’énerve en pensant que je n’ai pas de chance, que ça n’arrive qu’à moi, qu’il ne manquait plus que ça, qu’il va falloir que j’aille à la police…. Bref, que je m’effondre en m’énervant. Ou, c’est la seconde possibilité, je me dis que ce n’est que de la tôle froissée, que je prendrai le temps le lendemain d’aller tranquillement voir la police et que tout va s’arranger.

Honnêtement, à quoi cela sert-il de dépenser de l’énergie à s’énerver pour des choses sur lesquelles on n’a de toute façon pas d’emprise ?

Je suis souvent sidéré de voir des gens se mettre dans des états incroyables pour des choses qu’ils ne peuvent de toute façon pas changer, et certainement pas en ayant ce genre de comportement.

J’avais un ami qui était comme ça. Il voyait un truc à la télévision qui le contrariait, il commençait à s’énerver tout seul dans son canapé en faisant de grands discours qui faisaient sensiblement monter sa tension artérielle et qui, au bout du compte, ne changeaient rien du tout à la situation de départ. Et si j’avais le malheur de lui demander pourquoi il se mettait dans de pareils états, alors, là, c’est sur moi qu’il s’énervait.

Au secours !

Restez ZEN !

Bref, pour en revenir à ma voiture, je vous dirai que, finalement, tout s’est bien arrangé avec la partie adverse. Et de plus, je me suis demandé dans quelle mesure mon inconscient n’avait-il pas “appelé” cette situation, car, en effet, mon pare-chocs avait besoin d’être remplacé. Il avait, auparavant, été quelque peu cabossé et depuis quelque temps, je pensais sérieusement à le faire remplacer. Donc, sans avoir rien fait, j’ai eu la chance d’avoir un nouveau pare-chocs et ma carrosserie refaite et repeinte.

Ainsi, une situation qui, au départ, peut sembler très négative m’a finalement apporté du positif. Et je suis certain que c’est bien souvent le cas, mais le souci est que nous nous attardons uniquement sur ce que nous voulons bien voir et souvent sur le côté négatif des choses. Nous voyons bien souvent ce que nous n’avons pas plutôt que ce que nous avons.

Et tant que nous penserons ainsi, il nous manquera toujours quelque chose parce qu’il y a toujours quelque chose que les autres ont et que nous n’avons pas.

D’autant que dans notre société de consommation, nous sommes continuellement tentés par les nouveautés qui nous sont proposées. Certaines personnes sont davantage intéressées par leur aspect extérieur, par leur “avoir” plutôt que par leur “être”. Et pourtant, “avoir” n’est jamais que temporaire. Attention, je ne dis pas qu’il faut vivre dans le plus grand dénuement, donner tout ce qu’on a et vivre sous les ponts.

Non, ça ne nous rendra pas plus heureux. Je pense simplement qu’il est important de trouver un bon équilibre entre notre bien-être intérieur et nos avoirs extérieurs. Bien souvent, notre bonheur, notre bien-être, est dépendant de notre “avoir”.

Tant qu’il en sera ainsi, nous ne trouverons jamais l’harmonie et le bien-être. Nous avons tous le droit de vivre dans le luxe et l’abondance, soyez juste conscient du fait que votre bien-être ne doit pas en dépendre. Il est des personnes qui vivent très très heureuse dans une jolie petite maison et parfois même moins.

Il est faux de croire que le bonheur vient de l’extérieur de vous. J’entends parfois des gens dire :

oui, mais quand j’aurai déménagé…

quand j’aurai ma nouvelle voiture…

quand il fera meilleur, ça ira mieux.

Et cetera, et cetera…

C’est une grossière erreur. Si, aujourd’hui, vous éprouvez un certain mal-être, ce n’est pas le fait de déménager qui va changer quoi que ce soit (sauf cas particulier), car vous allez y emmener votre mal-être.

Je dis bien “sauf cas particulier”, car il arrive que nous éprouvions un mal-être dû au fait d’habiter dans une maison ou un appartement ou un logement quelconque. Forcément, en quittant ce logement, vous devriez retrouver votre joie de vivre et votre bien-être intérieur.

Le bonheur, le bien-être et l’harmonie doivent venir de l’intérieur de nous-mêmes. Et là aussi, la loi d’attraction va nous aider à atteindre ce bien-être intérieur, sans pour autant nous priver du plaisir d’avoir.

Alors gardez vos pensées positives et positivez vos pensées négatives, ce simple contrôle fait des miracles…

Lisez la série sur la loi d’attraction voici les 10 articles :

Loi d’attraction, Notre univers est régie par des lois, lesquelles ? 1/10

L’objectif d’une vie ou une vie avec une série d’objectif, et vous ? 2/10

La pensée positive est-elle réellement un fait, êtes vous ce que vous pensez ? 3/10

La pensée positive est-elle réellement un fait, êtes vous ce que vous pensez ? (suite) 3/10

Comment faire sa demande à l’univers, comme l’enfant au père noël ! 4/10

La visualisation, comment s’en servir pour vous en servir !!! 5/10

Les croyances, bénédiction et blocage, déterminez les votres ! 6/10

Il y a des avantages à ne pas atteindre vos objectifs, lesquels ? 7/10

A quoi servent vraiment nos émotions, en êtes vous conscient ? 8/10

Passez à l’action, oui mais comment, c’est pourtant simple !!! 9/10

La loi d’attraction, ma conclusion personnelle ! 10/10

Vous pouvez également aller plus loin grâce aux articles de cours sur la loi d’attraction, c’est une série de 17 articles avec exercices, suivez les ici
bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

Comments

commentez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-