Apprendre à méditer, Introduction à la méditation 3/5

bannière-inscription-eveil-

 

Apprendre à méditer

Pourquoi

méditer doit

s’apprendre

et surtout

se comprendre 

 

Apprendre à méditer.

Dans l’agitation du monde actuel, apprendre à méditer peut apporter un sens au calme et à la satisfaction intérieure. La pratique de la méditation est un passage dans votre conscience intérieure, qui a pour résultat une augmentation de la conscience de votre propre existence et de votre rapport global avec le cosmos.

Si vous cherchez à répondre à cette fameuse question :

« qui suis-je et pourquoi suis-je ici ? »

ou si vous cherchez simplement à apprendre une technique simple de relaxation, il se pourrait que la méditation soit la bonne réponse pour vous.

 

La bonne technique pour méditer

Bien qu’il y ait des centaines de techniques établies, comment vous allez méditer vous incombe vraiment. Vous pouvez sélectionner et choisir parmi différentes écoles de pensée et trouver une technique qui convienne mieux à votre personnalité.

Cependant, bien que la méditation ait beaucoup de différents contextes culturels, il y a certaines facettes générales qui dépassent les limites de n’importe quelle  culture.

Selon la philosophie orientale, méditer signifie penser à l’éternel, ou plutôt d’augmenter votre conscience jusqu’à ce que vous soyez en harmonie avec le cosmos dans son ensemble.

Les émotions transcendantales aiment le chagrin, l’euphorie ou même l’amour peuvent disparaitre, mais l’univers est éternel.

Par la suite, avec la pratique, apprendre à méditer peut vous amener dans une harmonisation plus étroite avec les véritables racines et les buts de l’existence même.

 

La méditation au delà de la spiritualté

Même si vous n’êtes pas intéressé par les implications métaphysiques de la méditation, méditer un véritable effet sur la santé. Apprendre à méditer peut avoir des effets positifs sur les maladies générées par le stress telles que la tension artérielle et les problèmes cardio-vasculaires.

En conjonction aves des approches traditionnelles de la médecine occidentales, la méditation peut cibler les causes premières de certaines conditions dues au stress en apaisant et en éclaircissant les esprits.

Il existe de nombreuses techniques de relaxation issue de la méditation. Vous pouvez méditer assis, debout ou allongé, dans une chaise ou sur le plancher.

Apprendre comment méditer n’est pas difficile. Il y a de nombreux programmes en ligne qui peuvent vous enseigner les bases et vous aider à démarrer.

Ces programmes peuvent vous guider à chaque étape du processus de la méditation, vous fournir des astuces sur des postures appropriées et vous enseigner comment créer la situation idéale pour votre séance de méditation.

 

La Sérénité, recherchée en méditation

La sérénité se rapporte à un état de paix où l’esprit est calme et imperturbable par l’environnement externe.

Cet échelon spirituel très élevé, ou paix intérieure, est accompagné d’un sens de contentement et de bonheur. Les êtres humains sont distincts de toutes autres formes de vie par leur intelligence et leur conscience.

L’esprit conscient perçoit le monde externe et sent diverses émotions basées sur des expériences et la perception.

Ces sensations, émotions et sentiments, tour à tour, déterminent notre équilibre intérieur ou « vie intérieure ».  La conscience, qui provient de l’intériorisation des valeurs et des morales sociales, joue également un rôle important en dirigeant l’équilibre intérieur.

Le plus souvent, la vie ou l’équilibre intérieure d’un esprit humain est dans un état perturbé. L’esprit n’est jamais en paix et le chaos règne dû à la colère, la honte, les sentiments de culpabilité et la tristesse.

L’esprit humain tâche de rétablir le bon équilibre. La recherche éternelle pour le but ultime : le bonheur, passe par de nombreuses directions.

Certains cherchent le répit dans diverses formes d’addictions et d’autres en se submergeant passionnément dans le travail ou le plaisir.

Ces voies, cependant, ne rassasient jamais le vrai désir pour la paix ou la tranquillité. La sérénité  est accomplie en essayant d’abord d’obtenir la paix intérieure.

L’étape la plus importante dans cette direction est d’identifier l’enfant intérieur de l’esprit. La deuxième étape consiste à émanciper l’enfant intérieur de toutes les formes d’abus et en l’aimant sans réserve, comme un enfant.

 

La clés de la sérinité

L’amour de soi est la clef à la sérénité. S’aimer et s’accepter soi-même n’exige pas d’être dirigé par l’enfant intérieur.

On devrait prendre la commande en tant qu’être conscient et s’acceptant soi-même. Certains trouvent la sérénité dans la nature ; pour d’autres, la sérénité est trouvée auprès de la famille et les amis.

La véritable sérénité est accomplie lorsque l’on autorise notre vie intérieure à se refléter sur notre vie extérieure.

 

Introduction à la méditation

La méditation se rapporte à un état où votre corps et votre esprit sont consciemment détendus et concentrés.

Les praticiens de cet art rapportent une augmentation de la conscience, de l’attention et de la concentration, aussi bien que des perspectives plus positives dans la vie.

La méditation est le plus généralement associée aux moines, aux mystiques et à d’autres disciplines spirituelles. Cependant, vous ne devez pas être un moine ou un mystique pour apprécier ses avantages.

Et vous ne devez pas même être dans un endroit spécial pour la pratiquer. Vous pourriez même vous y prêter dans votre propre salle de séjour !

Bien qu’il y ait beaucoup de nombreuses approches à la méditation, les principes fondamentaux demeurent les mêmes.

Le plus important parmi ces principes est l’élimination des pensées obstructives, négatives, errantes et fantasques afin de  calmer l’esprit avec un sens profond d’attention. Ceci dégage l’esprit des débris et le prépare pour une qualité plus élevée d’activité.

Plusieurs origines à vos pensées

Les pensées négatives que vous avez peuvent concerner ces voisins bruyants, ces fonctionnaires autoritaires, ce PV que vous avez reçu, on dit aussi que le Spam non désiré contribue à la  `pollution’ de l’esprit, alors jetez tout ça dehors et gardez l’esprit clair de sorte qu’il puisse se concentrer sur des pensées plus profondes et plus compréhensibles.

Certains praticiens vont même jusqu’à couper toute entrée sensorielle, aucune vue, aucun bruit et rien à toucher afin de ne pas être distraits par une quelconque agitation.

Vous pouvez maintenant vous concentrer sur une pensée intense et profonde si vous le souhaitez.

Cela peut sembler assourdissant au début, parce que nous sommes tellement habitués à constamment voir et entendre des choses, mais tout en continuant votre exercice vous vous trouverez vous-mêmes beaucoup plus sensibles à toutes les choses autour de vous.

 

Les positions pour méditer

Si vous trouvez que les positions de méditation que l’on peut voir à la télévision avec des dos arqués et des contorsions qui semblent douloureuses vous n’avez pas besoin de vous inquiéter. Le principe ici est d’être dans une position confortable favorisant la concentration.

Ceci peut se produire tout en étant assis les jambes croisées, debout, couché et même en marchant.

Si la position vous permet de vous détendre et de vous concentrer, alors se sera un bon point de départ. Assis ou debout, le dos devrait être droit, mais ne vous tendez pas et ne vous forcez pas.

En d’autres positions, le seul « non » serait une posture avachie dans laquelle vous risqueriez de vous endormir.

 

La tenue et l’endroit pour méditer

Les vêtements lâches et confortables aident beaucoup dans le processus de méditation, des vêtements trop bien ajustés ont une tendance à vous étouffer et à vous rendre tendus.

L’endroit où vous allez exécuter la méditation devrait avoir une atmosphère relaxante.

Cela peut être dans votre salle de séjour,  chambre à coucher ou n’importe quel endroit dans lequel vous vous sentez à l’aise. Vous pouvez utiliser une natte d’exercice si vous prévoyez de prendre des positions plus stimulantes (si cela vous aide à la concentration et si le contorsionniste caché en vous, vous pousse au défit).

Vous pouvez aussi arranger l’endroit de sorte qu’il soit reposant pour vous.

Le silence aide la plus part des personnes à se détendre et à méditer, il vous faut un endroit calme et isolé loin du téléphone et du bruit de la machine à laver.

D’agréables parfums aident également à cet égard, des bougies aromatiques peuvent être parfaites dans ce sens.

Les moines que vous voyez à la télévision faisant ces bruits monotones exécutent réellement leur mantra. En termes simples, le mantra est une incantation courte, un simple bruit qui, pour ces praticiens, possède une valeur mystique.

Vous n’avez pas besoin de faire ce genre de chose ; cependant, ces actions répétées telles que la respiration et le fredonnement peuvent aider à la concentration et à amener le praticien à un degré de conscience plus élevé.

Le principe ici est la concentration. Vous pouvez également essayer de vous concentrer sur un certain objet ou une pensée, voire même, tout en gardant vos yeux ouverts, vous concentrer sur une simple vue.

Une routine type peut vous plonger dans un état méditatif silencieux de chaque partie de votre  corps et concentrer votre conscience sur cette petite partie de votre quotidien.

Pendant que vous faites cela vous devez être sensibles à chaque tension de chacune des parties de votre corps. Visualisez mentalement le relâchement de ces tensions. Cela fonctionne à merveille.

 

D’autres possibilitées pour méditer

Vous trouverez également de nombreux CD de méditation sur le marché, il a été prouvé scientifiquement qu’ils changent vos ondes cérébrales de telle manière qu’ils vous aident à réaliser la méditation profonde.

En tout, la méditation est une pratique relativement sans risques et les efforts valent la peine, si on peut dire efforts, rappelez-vous que nous parlons relaxation.

Les études ont prouvé que la méditation provoque des effets physiologiques bénéfiques au corps.

Et il y a eu un consensus croissant dans la communauté médicale pour étudier plus en profondeur ses effets.

Commencez dès maintenant à vous créer une meilleure santé et un meilleur bien-être… commencez à méditer aujourd’hui !

 

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Comments

commentez sur Facebook

6 Commentaires

  1. Bonjour Enzo,
    Très bel article, c’est du vécu?
    Vous même vous méditez?
    Pour commencer à pacifier son esprit on m’avait conseillé de me concentrer sur ma respiration, le souci c’est qu’au début on à tendance à diriger sa respiration, mais c’est un point de concentration simple que tous le monde possède.
    Autre point, si vous choisissez de méditer assis par terre, penser à s’assoir sur un coussin, ce qui aide à garder le dos droit.
    Merci pour tous ces partage Enzo.

    A bientôt.

    Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      Oui je pratique autant que possible la méditation,
      plus jeune j’ai pratiqué l’Aïkido, un art martial zen,
      en parrallèle j’ai fait de la méditation traditionnel transcendentale, le fameux UM…

      La concentration ici, dans cette technique consiste à se concentrer
      sur le son et la vibration UM…
      Puis j’ai découvert la sophrologie qui amène d’autres aspects de la méditation
      et qui si elle est bien guidée permet d’appaisser beaucoup d’angoises issues de
      mémoires liées à l’enfance ou à des traumatismes plus récents.

      Aujourd’hui je pratique la marche, 10 à 15 km
      1 à 2 fois par semaine. C’est un très bon exercice de méditation
      en mouvement et en pleine nature, une connexion direct avec la vie.

      Le plus important dans tout cela, c’est que peu importe la technique,
      le but est de prendre doucement conscience de notre être intérieur.
      D’ailleurs il n’y a que là que nous existons vraiment !

      Accepter de voir l’extérieur comme son propre reflet est possible
      quand on prend conscience de son soi intérieur et que l’on accepte
      sa responsabilité dans la création extérieur à soi.

      Ce peut être un chemin difficile pour certain d’entre nous,
      et la première étape est de commencer par déposer ses valises
      remplies des traumas et autres états émotionnels reposant sur des croyances
      éronée de culpabilité, de bien et de mal infondés et pas compris.

      Bref revoir entièrement son système de croyance, c’est devenir le maître
      chez soi, en soi, et accepter sa responsabilité et son pouvoir créateur.

      Merci Nicolas pour votre commentaire, je sens en vous un être
      paisible et ordonné, desireux de grandir….

      Bonne route à vous et encore merci pour les moments
      que vous partagez ici avec nous tous….

      A bientôt

  2. LE CORRE jean Christophe

    Bonjour Enzo,
    j’ai bien du mal a faire la différence entre “le penseur” et ma conscience intérieur;
    je ne crois pas vraiment être en communication avec le “penseur”,puisque le discours na rien en commun;
    mais je voudrais des repères ??
    et ce rapport avec l’enfant intérieur Enzo,je ne comprend pas bien,c’est lui qui commande en moi,je ne comprends pas bien ce terme “anticipation”,comment l’appliquer ??
    je fais des progrès énorme tous les jours Enzo,et grâce à toi je trouve des réponses,
    j’ai rendez vous avec mes peurs ,je leurs ai dis : faut qu’on parle !!!! ;
    a bientôt Enzo

    • Bonjour Jean Christophe,

      En grande remise en question tu es…
      Ces réponses parviennent en ton coeur, et tu les connais.

      Le penseur est le mental, le cerveau, celui-ci est un outil ce n’est pas toi,
      donc la cogitation n’apporte pas le bien être.

      L’enfant intérieur c’est ton âme bléssée,
      la prende par la main, tu dois…
      Comme un enfant tu dois la rassurer, l’aimer et la faire grandir.
      Beaucoup d’amour elle a pour toi et elle est malheureuse quand tu l’oublis.

      L’autre parti de ton âme est dans les cieux, elle aussi souffre chaque fois
      que tu épprouves de la peine et du malheur.
      Réunifier ton être est ce que tu cherches, acceuille ton âme soeur qui est dans les cieux
      en reconaissant en toi l’autre moitié, plus celle-ci devient lumineuse, plus la partie celeste est attirée.

      Sur le chemin tu es Jean Christophe, rayonne, soit heureux accepte ton coté sombre et demande à ton enfant intérieur de t’éclairer, il est tellement lumineux.
      Tu es beau mon frère

      Je te souhaites le meilleur

  3. Enzo,
    Bonjour et MERCI…Quelque soit le chemin, LA LUMIERE EST…Elle Purifie, Eclaire, Guide…
    Nous sommes TOUS UN…MERCI. JE T’AIME.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-