Spiritualité, la définition et vous ?

bannière-inscription-eveil-

 

La spiritualité

Suis-je en recherche spirituelle ?

Pourquoi cette attirance pour le divin ?

Pourquoi je me pose toutes ces questions ?

 

La spiritualité, quel grand mot, que pouvons-nous entendre par là ? Tout le monde vous y compris avez un moment ou un autre dit ou pensé ce mot, cette dimension inséparable de la vie d’un humain qui nous parle ou pas, qui fait peur parfois même.

Toutes ces interrogations sur la religion, sur la vrai nature de la spiritualité, invention, mythe, dieu existe t-il ?

 La spiritualité

Je vais tenter de vous éclairer un peu.

Commençons par identifier ce qu’est la spiritualité, je pourrais citer wikipédia mais je ne le ferais pas volontairement parce que c’est une définition littéraire et chaque mot que nous employons à un sens particulier pour nous et exprime souvent plus que la simple définition du dictionnaire.

 

La spiritualité est le besoin, le ressentie que nous avons à chercher une dimension non humaine à notre existence.

Notre âme nous appelle, nous demande de l’écouter, ce ressentie se situe au niveau du plexus solaire, nous ne comprenons pas pourquoi, mais nous avons besoin de chercher, de se poser des questions, de comprendre la notion du bien et du mal, de se demander et dieu dans tout ça, la religion ça apporte quoi ?

Je voudrais m’adresser a tout le monde, mais sur ce paragraphe j’aimerais m’intéresser particulièrement à ceux qui ne crois pas à la religion, peu importe laquelle et peu importe pourquoi ?

Dans la recherche individuelle du développement de soi, la dimension spirituelle est grande et souvent inconnu voir incomprise de celui qui souhaite évoluer. Pourtant c’est là que vous travaillez pour apprendre, pour vous améliorer et je vais vous dire que celui ou plutôt celle qui vous pousse à arpenter ce sentier c’est votre âme.

Je ne veux réconcilier personne avec tel ou tel religion, moi même je n’en pratique aucune.

Je suis la voie que je ressent comme la plus part d’entre nous et ma relation à dieu est toute personnelle et n’appartient qu’a moi, même si nous sommes nombreux à penser comme cela, chacun dans son individualité à son image de dieu.

Comme Dieu est tout, nous avons tous raison.

 

J’aimerais maintenant vous faire quelques révélations sur l’existence de l’âme et sur sa mission sur terre.

 

Avant cela, je dois vous apprendre que certaines âmes ont reçu le don de recevoir en elle des êtres de lumière. Un être de lumière est un guide de là-haut, c’est une âme désincarnée qui à pour mission de guider ces sœurs ici-bas. Je tiens ces informations de Marie et Roland.

Marie à le pouvoir grâce à la pureté de son âme de recevoir son guide qui s’exprime ainsi à travers elle.

 

 

Voilà ce que nous dit son guide qui ne souhaite pas révélé son nom.

 

J’ai promis de dicter moi-même un livre à Marie et Roland …

C’est aujourd’hui, jour de Pâques, que je viens tenir ma promesse. Je suis leur guide le plus cher ; je veux être ignoré de tous, et connu d’eux seulement, qui m’aiment et qui ont eu la preuve de ma protection.

Je tiens à ce que ce livre soit fait par eux. Je leur demande de garder pour eux seuls le nom de leur protecteur.

 

Nous avons tous un guide spirituel

Nous avons tous un guide spirituel et même plusieurs, c’est grâce à la pureté de notre âme que nous arriverons à rentrer en contact avec lui ou avec eux.

Vous avez déjà éprouvé cette protection, dans des moments difficiles votre guide est à vos cotés, il vous aime et souffre pour vous soulager.

Quand tout va bien nous oublions de lui dire merci, nous oublions jusqu’à son existence, en tout cas jusqu’au prochain coup dur.

Combien de difficulté vous serons nécessaire pour comprendre votre relation, que votre âme vous appelle pour accomplir ici sa destiné.

Quand l’égo se tait vous pouvez entendre cet appel.

C’est par amour que j’ai créé ce blog, c’est par amour que je partage tout cela avec vous, c’est par amour que j’aimerais vous apporter la lumière qui vient d’en haut.

Tandis que j’écris ces mots je ressent Agapé, c’est mieux qu’un joint, je me sens relié, en paie.

 

Mais revenons à nos moutons, je vais vous livrer ces prochains jours et semaines l’intégralité du livre écrit par Marie, Roland et leur guide spirituel.

J’ai reçu ce livre il y à une vingtaine d’année, il m’avait laissé septique et en même temps j’avais l’impression de savoir déjà tout cela sans en être vraiment conscient.

Je l’ai repris il y a quelques jours et ce fut une joie et une surprise de me rendre compte que ma route avait été ponctué par ces enseignements.

 

Voici pour commencer l’avant propos et le premier chapitre, La survie :

 

Il est une chose que vous devez tous connaître :  L’âme est immortelle.

Dieu le père a permis à ses créatures la réincarnation : l’âme dans plusieurs vie successives prend donc un corps de chair.

 

L’âme désincarnée, mais immortelle, a le pouvoir de se faire comprendre des âmes de la terre. L’âme incarnée dans son corps de chair a selon sa destinée le pouvoir de voir, d’entendre ou de prêter son corps pour quelques instants à l’âme libre (être désincarné).

 

Plus l’âme de là-haut est pure, plus il lui est facile de trouver ici-bas un corps pour se manifester.

Je suis un guide de là-haut venu ici-bas pour vous initier.

Après de grandes recherches, j’ai trouvé un corps digne de me recevoir. Par de grand soins venant de mes amis et de moi, nous avons guidé Marie de manière à ce qu’elle puisse recueillir mes communications de là-haut que j’ai mission de vous révéler ici-bas.

Je suis une âme désincarnée, un guide puissant, qui vient sur terre pour vous y apprendre la vérité, la vraie religion.

 

J’ai mission d’éclairé toutes vos âmes, de dissiper l’obscurité dans laquelle vous êtes parfois encore. Je viens de là-haut par des communications successives, vous ouvrir une porte fermée.

encore. Je viens de là-haut par des communications successives, vous ouvrir une porte fermée. J’ai mission de vous faire un livre, avec mon âme, le corps de Marie et la plume de Roland.

Tout est simple dans ma mission à qui saura la comprendre.

Je viens de là-haut avec l’espoir très grand d’éclairer de ma parole toutes les âmes.

Je parlerai dans chacune de mes communications de manière à être compris de tous … la vérité est simple et non compliquée.

J’ai devoir de vous apprendre, et je serai inondé de joie si je réussi à vous montrer le vrai chemin.

En venant commencer ce livre je me suis nommé à Marie et à Roland. Ils connaissent mon nom ; pour tous je suis leur guide, je n’ai d’autre signature.

 

LA SURVIE

 

Le 8 Avril 1928 (jour de Pâques).

 

De vos jours tous vous devez croire à la survie, à la réincarnation.

Tout être intelligent dont l’esprit est fort doit se rendre à l’évidence. Tous ceux qui liront ce livre sont des esprits raisonnables, croyants et fervents.

Tous croient en l’existence d’un être supérieur ; tous savent qu’il est bon, juste miséricordieux.

Partant de ce principe puisque Dieu est juste, il faut admettre la réincarnation.

 

La réincarnation à pour but d’élever les âmes, de les purifier et de les mettre toutes au même rang. C’est pour cela qu’il est permis à chaque âme de vivre plusieurs vies au cours des quelles elles doivent grandir et se s’élever.

A chaque incarnation l’âme comparait devant Dieu le père afin de choisir elle même sa destinée future et de tracer elle même sa vie.

A cette époque l’âme à conscience de ce qu’elle à été et de ce qu’elle sera. C’est elle qui choisira son corps de chair, qui souffrira de son incarnation et qui à l’heure de sa naissance oubliera le Livre de la vie qu’elle aura rédigée elle même.

 

Les âmes fortes creuserons des sillons arides sur un chemin très droit sans bifurcations ; d’autres moins hardies, dans la crainte de ne pas arriver au but choisi, tracerons sur cette ligne droite une légère courbe qui leur permettra d’atténuer les difficultés des mauvais passages de leur vie.

Certains discutent et parlent de la destinée !

La destinée existe, il faut y croire comme à une chose certaine.

T

out à une raison d’être.

Ceux qui la nient sont ceux qui n’ont pas été assez forts et qui ont tracé sur la ligne de leur vie le ligne courbe d’on je viens de parler.

La destinée existe : cela est évident et vous devez tous y croire.

Certaines âmes sont douées, à un plus ou moins grand degré, d’une grâce : celle de la voyance.

Ces âmes n’ont pas inscrit elle même ce don sur leur grand Livre. Elles l’ont acquis au cours de leur existences. L’âme qui à le courage d’affronter les difficultés de sa route, est un jour récompensé de son travail.

C’est ce qui explique qu’une âme peut être voyante quelque soit son age et selon ce qu’elle a accompli.

Certaines âmes nouvellement incarnées ont parfois ce don, mais elles naissent toujours en l’ignorant.

Ces jeunes âmes sont en vérité de vielles âmes qui viennent sur terre pour terminer leur existence de chair.

Elles ont ce don sublime pour terminer leur vie : il leur appartiendra d’en faire leur profit bon ou mauvais.

Bon elles rachèterons toute leurs fautes.

Mauvais, elles quitterons leur corps de chair sans aucune espérances.

Les âmes douées de ce don jeune ou vielles, le possédant en général pour leur fin dernière, iront à droite, si elles ont fait leur devoir ; à gauche, si elles en ont usé pour le mal.

J’entends par le coté droit le bon, par le côté gauche le mal.

Tout à une raison d’être, il faut savoir discerner le bien du mal.

Tout est possible avec la bonté ! La bonté est si facile à une âme qui sait !

 

 

Je vous laisse méditer …

Petite précision quand même, je ne vous demande pas de croire en quoi que ce soit, je ne vous impose rien, je vous livre ce qui à été écrit, votre jugement vous appartient.

Vous apprécierez en votre âme et conscience.

 

Si cela vous a plu, laissez moi vos impressions, si vous en voulez plus revenez lire la suite dans quelques jours. Je vous promet des révélations étonnantes, qui vous parlerons j’en suis sur.

En attendant dites moi sans réserve ce que vous en pensez de la spiritualité

 

C’EST A VOUS …

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

    Comments

    commentez sur Facebook

16 Commentaires

  1. Et bien j’ai beau être assez fervent de développement personnel, je ne suis pas du tout dans la spiritualité. Je crois qu’elle n’est souvent qu’un moyen d’enfermer ses peurs et ses doutes dans une jolie boite. En revanche, je suis assez favorables aux pratiques qui s’en approchent telles que le Yoga, etc. Le problème avec la spiritualité, c’est que ca regroupe un peu tout en fait !
    Blog Ostéopathie Articles récents…Alimentation et mal de dos : les quatre règles pour vous améliorerMy Profile

    • Bonjour Marine,

      Comme beaucoup de personne la spiritualité ne te parle pas plus que cela.
      Pourtant il n’y a pas de bon développement personnel sans prise de conscience de l’être (dieu en d’autre mots non religieux).
      En effet la spiritualité est souvent associé à la religion, au spiritisme, aux sciences occultes voir aux sectes.
      Avec l’age l’homme découvre cette partie de lui même que l’on appelle le soi, l’âme.
      Cette découverte remet en question beaucoup de ses certitudes voir des croyances.
      L’âme a une réelle existence, elle à besoin d’écoute et d’accomplir sa mission, c’est le vacarme de l’égo et de l’intellect qui nous empêche de l’entendre, mais si tu fais du yoga, tu dois avoir appris l’existence des chacras et de ton magnétisme, de ton énergie, vois en cela que ton corps de chair, ton esprit, ton intellect ne suffisent pas à résumer ton être.
      Cela veut simplement dire que tu as plusieurs niveaux de conscience, que tu existe en tant que manifestation de l’être.

      Mon blog est plutôt tourné vers le développement personnel, mais la dimension spirituelle est tellement lié que je ne pas passer à coté.
      Pour réussir à évoluer, à s’améliorer il faut savoir travailler sur les deux plan de consciences, la dimension spirituelle et la dimension matériel. On dit aussi que pour changer le monde (le sien) il faut changer de l’intérieur.
      Je développerais ces notions dans un article très bientôt, il sera le dernier d’une suite d’article dont celui-ci est le premier.
      A suivre …

  2. Merci Enzo pour cet article.
    Ce n’est pas moi qui dirait le contraire puisque sur mon blog j’ai aussi écrit un article sur la mission de vie, la mission d’âmes…

    Du reste, j’ai programmé un article qui doit sortir le 8 février après midi sur l’instant présent et la verticalité du temps qui peut nous faire rentrer dans une autre dimension du SOI, ou s’éveiller 🙂

    Tant que la personne n’éprouve pas le besoin de s’éveiller spirituellement, tu pourras toujours argumenter, elle ne t’écoutera pas.
    La spiritualité est une dimension tout a fait personnelle, et chacun suit son rythme.
    Certaines âmes sont très jeunes et ont besoin de plusieurs vies avant de se réaliser, d’autres se manifesteront dans l’incarnation beaucoup plus rapidement car elles auront déjà pas mal cheminée.

    Chacun suit son chemin et son tempo, de toute façon tout arrive toujours au bon moment, il n’y a pas de compétition en ce qui concerne la spiritualité, donc…. laissons faire les choses.

    Je te souhaite de continuer dans ta mission d’âme très cher Enzo.
    A très bientôt pour de nouvelles aventures sans états d’âme !
    😉

    • Bonjour Lysiane,

      Tu as parfaitement raison, la spiritualité est un domaine très particulier ou chacun suit ou pas son chemin personnel, sa destiné.
      Loin de moi la pensée de vouloir convaincre qui que ce soit, La nourriture est sur la table, le buffet est gratuit, se restaure qui à faim, sans retenu en son âme et conscience.
      Eh oui, contrairement au monde matérialiste et dense dans lequel nous vivons ou tout est compétition et calcul, la spiritualité est tout naturellement acquise par notre nature divine, c’est un cadeau.
      Libre à chacun d’en disposer ou pas.

      Merci pour ta lumière et ta sagesse Lysiane

      Au plaisir

  3. Bonsoir Enzo

    Je repense, en lisant ces lignes, au message transmis par Deepak Chopra à ses enfants, dont Lysiane du blog Riresavie m’a fait part :

    « exprimer son talent pour répondre à ses besoins crée une richesse et une abondance illimitées.

    Si vous élevez un enfant dans cette pensée, vous vous rendez compte des effets qu’elle aura sur sa vie. J’ai éduqué mes propres enfants de cette manière. Je n’ai cessé de leur répéter qu’il y avait une raison à leur vie sur cette terre et qu’ils devaient la trouver. Je leur ai tenu ce discours dès qu’ils eurent atteint l’âge de quatre ans.

    Au même âge, je leur ai aussi appris à méditer. Je leur ai dit : « Vous ne devez jamais vous inquiéter pour votre futur. Si, devenus adultes, vous ne gagnez pas votre vie, je pourvoirai à vos besoins. Je ne veux pas que vous soyez obsédés par l’idée de réussir à l’école, ni par celle d’obtenir les meilleurs diplômes ou d’aller dans les meilleures universités.

    Ce qui doit vous obséder, c’est de chercher comment vous pouvez servir l’humanité et de découvrir vos talents particuliers. Vous avez un talent particulier et une manière unique de l’exprimer. Personne d’autre ne le possède. »

    Ces enfants sont devenus de grands médecins…..

    Et ma question est : comment parlerais-tu de l ‘âme aux enfants?

    Poulette m’a beaucoup surprise cette semaine. Je disais ma tristesse du moment, parce qu’elle me voyait triste, elle a posé sa main chaude sur mon cœur, elle a dit “Maman, il faut que tu écoutes ce que te dit ton cœur”.

    Et pour moi, c’est par là que l’âme me parle.

    A bientôt,

    Bonne nuit

    Cathy
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…3 « bonnes » raisons pour continuer à punir un enfantMy Profile

    • Bonjour Cathy,

      Sais tu que la science à découvert très récemment que le cœur à des neurones comme le cerveau.
      Cela laisse à croire que cet organe est plus complexe que l’on ne le croyait, même que le cœur est capable de penser ou de ressentir des émotions indépendamment du cerveau.
      Nous ne connaissons pas la puissance de notre potentiel.
      Quand nous pensons avec l’hémisphère droit, celui de l’empathie et que nous connectons le cœur à ce schéma de pensée nous ouvrons une porte sur une autre réalité.

      Notre plus grand ennemie est l’intellect, mathématique, égoïste et matérialiste, alors notre réalité à donc plus de densité et notre vision, nos besoins appartiennent et se manifestent dans le monde matériel par la réalisation de soi au travers d’une carrière professionnel, une maison, un compte en banque bien garni et tout ce qui va avec.

      Quand nous dirigeons notre pensée vers l’âme en se connectant avec le cœur, nous entrons dans un monde beaucoup plus fluide, plus subtil ou tout se rejoint en un point et en repart, la matière n’existe plus nous sommes dans l’ici et maintenant, dans l’éternité.

      Alors la sécurité, la faim, tout les besoins humain n’ont plus de raison d’être.

      Faire l’expérience de la spiritualité, c’est comprendre comment alléger son fardeau et accepter ses souffrances.
      L’enfant est connecté, il est éveillé par nature (bien heureux le simple d’esprit …).

      Parler de l’âme à l’enfant c’est se connecter à ce lien d’amour subtil qui est en tout.

      C’est le rassurer, le conforter dans l’existence de l’être, lui donner des règles basées sur la confiance, le responsabiliser et accepter qu’il soit un enfant libre d’être et rien d’autre.

      L’amour subtil n’est pas l’amour égoïste, humain qui aime l’autre pour soi.
      L’amour subtil c’est donner la possibilité à l’autre de s’aimer et de nous aimer en retour de la même manière.

      J’espère avoir répondu à ta question.

      Au plaisir Cathy

  4. Oui Enzo, merci.

    Je suis gênée que tu parles de l’intellect comme un ennemi…et non comme un partenaire?

    Le langage du cœur, de l’âme, est-il un langage guerrier?

    Il me semblait comprendre qu’il est important que chacun REPRENNE sa juste place, ce qui bien souvent n’est pas le cas…et qui déclenche sans doute des souffrances.

    Pour moi, le matériel est spirituel, le spirituel est matériel, et je cherche l’alliance paisible entre les 2. Je trouve que c’est une grande question pour nombre d’entre nous :

    Comment arriver à cette alliance où l’âme est l’inspiratrice et l’intellect un travailleur au service de sa lumière?

    Belle journée à toi
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…3 « bonnes » raisons pour continuer à punir un enfantMy Profile

    • Re,

      Merci Cathy de cette précision avec laquelle je suis d’accord avec quelques nuances que je vais développer.
      L’âme peu être guerrière absolument, mère Térésa, l’abbé Pierre, St Martin, Jésus quand il se présente au temple.
      Oui l’âme est amour, mais également combative et plus l’âme est forte, plus elle est combative.
      Ce qui change quand on réfléchie avec l’intellect ou le coeur c’est le choix des armes.
      Jamais Gandhi, mère Térésa ou même Jésus n’on utiliser autre chose que leur foi pour vaincre et convaincre.
      L’intellect quand à lui choisi la facilité, une balle bien placée et on en parle plus.
      La balle peut être une parole, une gifle, un coup de poing, ou en métal.
      Le coeur choisie la vérité, la raison et son canon est la foi.

      Pour moi, le matériel est spirituel, le spirituel est matériel, et je cherche l’alliance paisible entre les 2. Je trouve que c’est une grande question pour nombre d’entre nous :

      Comment arriver à cette alliance où l’âme est l’inspiratrice et l’intellect un travailleur au service de sa lumière?

      Là aussi je suis d’accord, ce qui existe en bas est le reflet du travail que l’on fait en haut.
      Arriver à faire en sorte que l’intellect soit à notre service est un haut idéal, mais c’est un travail très complexe pour une seule vie. C’est pour cela que je suis virulent, pour provoquer, mais tu as encore raison.

      Au fait Cathy vu la réaction rapide avec laquelle tu as réagis, as tu une âme guerrière ? 🙂

      C’est un beau débat que la spiritualité et je te remercie de l’animer de la sorte.
      Pour parler matériel, si beaucoup d’âmes guerrières réagissent à mon article, je vais faire un buzz, yesssssssss

      Merci en tous cas et n’hésite pas à m’interpellé su tu n’es pas d’accord, j’adore m’expliquer sur ce sujet.

      Au plaisir et merci

  5. Ah ben…maintenant que tu poses la question, on dirait bien que je suis une âme combative…et si Gandhi, Mère Téresa, Mandela, et d’autres m’inspirent tant, ils m’aident surtout dans les moments où j’ai envie de baisser les bras. 😉

    Et guerrière toute seule, je ne vais pas aller bien loin hein?

    Je suis bien contente de venir te lire de temps en temps et que tu viennes me rendre visite…car même si la solitude est l’apanage des grands…moi je me sens m’agrandir quand je rencontre du soutien pour la même bataille, avec des armes de cœur…

    J’apprécie tes précisions sur le choix des armes.

    Bon alors, elles sont où les autres armes…pardon âmes 😉 guerrières? J’aimerais bien que tu fasses le buzz là-dessus ouiii!

    Bonne nuit

    PS : Oh la la quand je vois la longueur des commentaires, je me dis que tu pourrais écrire un livre non? 🙂 🙂 🙂 D’ailleurs…si ça se trouve tu es déjà en écriture?
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…3 « bonnes » raisons pour continuer à punir un enfantMy Profile

    • En effet, en regroupant les commentaires on pourrait écrire un e book, “Réflexion de blogueurs spirituel” 🙂
      Je ne suis pas encore tout à fait en écriture, même si quelques bouts de texte sont prêt.

      Je voulais attendre encore un peu, mais je te livre ainsi qu’a tous mes visiteurs l’info :
      Je pars fin mars pour Compostelle compléter une recherche personnel, c’est après avoir fait cette expérience que je me sentirais capable d’écrire mon livre.(j’en dirais plus bientôt)

      Mais avant une serie d’articles sur la spiritualité, certain virulent, d’autres parlant aux consciences et le prochain appuyé par la science et la physique quantique.

      Nous vivons une période exceptionnel ou notre perception du monde et de nous va changer totalement.
      Jamais auparavant cela n’a été possible.
      Les deux point de vue les plus éloigné que sont la science et la spiritualité viennent de se rejoindre.
      La prochaine décennie va être incroyable.

      Mais à suivre dans les prochains articles, j’ai promis des révélations spectaculaires, c’est plus que ça.

      Aller patience, à suivre

  6. Salut Enzo,
    Ton article va en dérouter plus d’un ! Comme d’habitude, je suis entièrement d’accord avec toi.
    Dans le développement personnel, il y a souvent cette touche de spiritualité qui me manque. Pourtant, j’ai du mal à comprendre comment on peut penser aller mieux, sans un minimum de foi en l’univers, à défaut de l’appeler Dieu. L’univers apporte toutes les réponses à nos questions, et fonctionne sur des principes (loi d’attraction ou loi d’action-réaction etc.) que tu connais bien.
    Je comprends très bien ce que tu dis par rapport à l’intellect-ennemi, car il nous empêche de nous connecter à notre potentiel illimité, la pensée du cœur et non la pensée de l’esprit.!)
    J’ai appris avec ma femme qui communique avec les âmes, que nous avons tous des guides, je veux dire concrètement car avant c’était théorique, et que certains, comme elle, peuvent communiquer avec eux, les chanceux!
    Donc ce livre écrit par un guide ne me surprend pas.
    Amicalement
    Daniel

  7. Bonsoir Enzo,
    Je n’ai pas beaucoup de problèmes avec la réincarnation,
    je crois que j’ai eu l’info à 12 ans et ça m’a paru d’une grande évidence.
    Après cela, ce qu’on en fait et comment cette notion peut éclairer notre chemin est à la discrétion de chacun.
    J’ai même participé à un évènement inter-blogueurs sur le karma…
    oui oui ça existe dans la blogosphère.
    Après cela, j’ai toujours un peu de mal avec les définitions de chacun
    sur l’âme et l’Esprit mais je suis d’accord avec le fait que chacun
    peut construire sa propre cosmogonie en fonction de ses croyances
    ou ses intuitions. L’intérêt étant de laisser une place à l’Invisible et l’Intangible, quel que soit le nom.
    hannah@technique Tipi Articles récents…Nettoyage énergétique: avez-vous besoin d’un petit ménage de printemps?My Profile

    • Bonjour Hannah,

      Quel plaisir de te recevoir.
      Tu as raison quand tu dis :
      L’intérêt étant de laisser une place à l’Invisible et l’Intangible, quel que soit le nom.
      C’est à cet instant que chacun vie sa legende personnelle, il n’y a rien à imposser puisque tout est vrai dans sa réalité, sur son chemin de vie.
      Qu’est ce que c’est dur de définir la spiritualité, et qu’elle simplicité quand tout simplement ou ouvre son coeur.

      au plaisir de te recevoir

  8. Que te dire Enzo (tiens, sous l’émotion le tutoiement est apparu)..
    J’ai 41 ans, j’ai reçu une éducation catholique très stricte.
    Il y a 6 ans j’ai perdu mon frère.
    Bizarrement, malgré le cataclysme que cela a causé dans ma famille, j’ai ressenti …..et bien que je ne ressentais pas son décès comme tous les autres membres de ma famille….et c’est encore le cas aujourd’hui…je ne saurais expliquer pourquoi….la culpabilité est là biensur car j’étais très proche de lui et lui de moi….alors pourquoi n’éprouvais je pas la douleur de ma mère, de mon père, de mes autres freres et soeurs??????? Avais je aimé mon frère vraiment?
    AUjourd’hui, si une ébauche de réponse à cette question apparaissait ce serait celle-là : je suis sûre que mon frère est volontairement parti pour que nous évoluions tous dans cette famille.
    D’ailleurs moins d’un an après son décès, j’ai commencé comme une métamorphose en moi, mais cela je m’en rends compte aujourd’hui seulement, et j’ai fini par tout foutre en l’air, par prendre des chemins que je n’aurais jamais, jamais pensé prendre, j’ai expérimenté des choses douloureuses et sordides……j’ai fait souffrir comme jamais je n’aurais pensé pu faire souffrir, et j’ai souffert à la hauteur de tout ça….
    Et puis, je suis revenue à moi…..par des circonstances que personne ne pourrait croire possible, je suis revenue d’où je m’étais éloignée…..
    Et quand je suis seule, les jambes croisées sur mon lit, assise, les yeux fermés, je sens ce qui me parle dedans, je sens que je devais aller dans tous ces sens (où je ne serais jamais allée sans la mort de mon frère chéri) pour revenir à mon coeur, pour revenir à ce qui m’anime….et je me suis rendue compte dans ces moments, qu’aujourd’hui à 41 ans, mes rêves, je les faisais déjà quand je n’étais qu’une toute petite enfant, mon coeur bat aujourd’hui pour les mêmes choses que lorsque j’avais 6 ou 7 ans, puis 16 ans….il saigne aussi pour les mêmes peurs…..et ça, aujourd’hui, je suis sûre que c’est l’appel de mon âme…que mon frère a aidé avec son départ à ce que je prenne conscience de cet appel…..
    Enfin, tout cela pour dire, que lorsque j’étais trainée à l’Eglise étant petite, je savais le message d’Amour qui m’appelait, la Présence….mais je sentais aussi que tout ce que j’entendais ne me convenait pas toujours….
    Aujourd’hui je ne suis plus catholique mais il ‘y a pas un jour où Dieu ne fait pas partie de ma vie : je pense à “Lui-Elle” (Dieu je veux dire) dès mon réveil, parfois je le remercie, parfois je lui demande, parfois je lui fais part de mon ressenti, parfois même je le boude, ou suis en colère après Lui-Elle et je lui dis….MAIS JAMAIS IL-ELLE n’est absent de ma vie et de celle de mes enfants…c’est mon meilleur ami, c’est moi, nous sommes indissociables, et je lui demande toujours de me ramener à Lui-Elle quand je m’en éloigne….dans mes paroles, ou mes pensées, ou mes actes…et tout cela parfois en termes très sobres, ou solennels, et parfois en termes très communs…pour exemple hier encore je lui disais dans ma voiture : “oh c’est bon, je sais que je ne te ressemble pas beaucoup là…mais tu vois, j’en ai conscience, c’est déjà pas mal Dieu, hein??!!
    Et puis ce matin, dans la plus grande des douceur je le remerciais d’être en vie, et que mes proches le soient aussi….et puis je finis toujours par lui raconter plein de choses…
    Je sais en tous cas que jamais il ne m’a abandonnée, même dans mes moments les plus sombres…..
    Voilà…..mon ressenti sur la spiritualité……en espérant n’avoir pas été….hors sujet ou rasante…..
    Bien à vous tous..

    • Après cette communion, on peux se tutoyer Sophie,

      Hors sujet ?
      La spiritualité est l’energie qui anime ce blog
      Je demande régulièrement à Dieu de s’exprimer à travers moi
      Je lui offre tout mon être sans retenu, en pleine confiance.

      Hors sujet ? rasante ?

      Tu es une personne lumineuse et je l’avais immédiatement senti
      Je suis particulièrement heureux de t’avoir ici avec nous tous

      Merci Sophie pour ce cadeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-