L’intuition quel support pour mieux la développer ? 3/5

bannière-inscription-eveil-

l’intuition

La nature comme support de l’intuition !

Le premier support de l’intuition, le plus efficace ou le plus vivant est la nature. Un enfant qui vit dans la nature, dans la campagne où un enfant qui a la chance d’aller régulièrement dans des endroits naturels pourra développer plus rapidement son intuition.

Nous devons considérer la nature comme animée par la vie. Les plantes, les arbres, les animaux, la terre elle-même, les cailloux, les papillons, les insectes, absolument tout ce qui compose la nature est vivant. Et cette vie aime communiquer. C’est le principe même de la vie : s’offrir à l’autre par le partage et la communion.

Un enfant trouve donc dans ce milieu naturel le support idéal pour développer son intuition. Il n’y a qu’à l’observer jouer pour s’en rendre compte. Il dialogue spontanément avec les insectes. Il se fait ami d’un arbre, s’imagine en train de voler avec les oiseaux du ciel et sauter de branche en branche comme le feraient les écureuils.

C’est un mystère parfois déconcertant de voir à quel point un enfant peut tirer avantage de cet univers singulier.

Les jeux de société, les consoles vidéo et la télévision ne pourront jamais rivaliser avec la nature, car ils seront toujours infiniment limités, ce que la nature ne connait pas. Elle est illimitée et surtout, elle reste imprévisible. Tandis que les jeux ont une composante prédéterminée et finie.

Pour qu’un adulte retrouve à nouveau l’intuition, il lui faut renouer avec son enfance, être capable de s’émerveiller et de jouer comme le font les petits.

La meilleure manière pour lui de regagner ce pouvoir de l’esprit, c’est de sortir de son deux-pièces cuisine et de franchir le seuil de sa ville pour s’en aller perdre ses habitudes dans les chemins escarpés d’une campagne ou d’une colline à ciel ouvert.

Il lui faut réapprendre le chant des oiseaux, les sonorités de l’eau et du vent. Tous les éléments doivent réveiller ses souvenirs d’enfance, jusqu’à ce qu’il se sente apaisé et qu’il éprouve du plaisir à venir et à revenir.

 

Retouver son intuition c’est avoir le bon état d’esprit

Certes, l’intuition ne se laissera pas atteindre si vous venez avec des armes fatales, comme la cigarette, une canette de bière ou une revue populaire. On ne doit pas occuper de tels espaces avec ce que la ville nous a donné comme instruments pour nous en extraire, sinon, c’est comme de rentrer dans un sanctuaire sans respecter les lieux.

La deuxième étape pourrait consister à prendre le temps de venir méditer en ces lieux le plus régulièrement possible.

Établir à nouveau le contact, suppose un minimum d’assiduité. Le jeu en vaut la chandelle. Vous verrez que la nature aime à nous communiquer des choses nous concernant. Elle est notre amie intime, notre confidente et surtout, elle est l’amie de dieu.

 

Les cartes comme support de l’intuition

Ne soyez déjà pas inquiet en vous demandant quel genre de cartes va convenir à votre intuition.

Cette attitude ne respecte déjà pas votre capacité à être intuitif.

Si vous attendez que quelqu’un vous somme l’ordre de choisir telles cartes plutôt qu’un autre jeu, alors vous n’êtes pas prêt pour développer votre intuition.

L’idéal, c’est que vous alliez dans une librairie ésotérique et que vous demandiez l’autorisation de toucher les différents paquets de cartes qui sont en exposition.

Il faut que vous puissiez les sentir. Pour cela, faites appel à vos cinq sens. Ne vous contentez pas de les regarder. L’information serait incomplète et vous pourriez ne plus vous sentir en adéquation avec elles après les avoir achetés.

Faites donc l’expérience de prendre le jeu en main, de regarder les cartes une à une, d’observer la symbolique, les couleurs, la texture du papier, l’odeur et ce qu’elles évoquent en votre for intérieur.

Vous verrez que de cette manière, il vous sera très facile de faire le choix qui s’impose pour pouvoir commencer à développer votre intuition.

Ensuite, une fois que vous vous êtes procuré le jeu avec lequel vous allez travailler, il ne vous reste plus qu’à vous mettre dans une pièce tranquille où vous allez pouvoir vous consacrer à l’exercice de l’intuition.

Installez-vous confortablement et disposez le jeu sur une table devant vous. L’intuition se développera en plusieurs temps. La patience est indispensable, elle est un outil maître dans votre progression.

Donc, lorsque vous avez disposé ainsi le jeu devant vous, regardez une à une les cartes et choisissez-en une avec laquelle vous avez le plus d’affinité. Il est impératif que cette carte évoque pour vous personnellement quelque chose de fort.

Vous la contemplez un bon moment. On peut imaginer une bonne dizaine de minutes.

Lorsqu’il vous a semblé que vous aviez passé assez de temps avec elle. Vous la retournez et vous prenez un papier blanc et un crayon de papier.

Ce qu’il va falloir que vous fassiez à présent, c’est de la redessiner. Bien sûr, on ne vous demande pas de talents pour le dessin. Ce n’est pas grave que vous ne respectiez pas les formes, ou que vous n’ayez aucun talent pour le dessin.

Ce qu’il faut, c’est juste se faire une représentation la plus détaillée possible de ce dont vous vous souvenez de la carte.

Lorsqu’il vous semble que vous avez fini, vous pouvez décider d’arrêter le travail. Ensuite, vous comparez la carte véritable avec votre dessin.

Faites une analyse des détails que vous avez oubliés et ceux que vous avez bien remarqués. Tâcher de comprendre pourquoi certains détails sont si apparents et pourquoi d’autres sont si absents de votre dessin.

Racontez-vous à vous-mêmes le sens que vous pensez être le bon et faites-vous confiance. Reproduisez l’exercice le lendemain avec une autre carte.

 

A suivre les autres article sur l’intuition

 

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

    Comments

    commentez sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-