Être et non devenir, votre pouvoir créateur réside dans cette résonance.

bannière-inscription-eveil-

 

Être N'a pas besoin de devenir

Être
N’a pas besoin de devenir

 

Aujourd’hui vous êtes prêt à recevoir ?

Êtes vous qui vous êtes ?

Qui êtes vous ?

Être c’est quoi ?

 

 

 

 

Aller développons tous cela et recevez ces réponses en conscience, alors vous aurez fait un pas de géant, êtes vous prêt ?

Arrêtez de lire maintenant et prenez dix minutes pour réfléchir à cela, ne le faites pas et restez dans le devenir, dans la recherche, alors il vous faudra encore chercher et chercher, vous êtes libre de faire cela ou pas, c’est votre plus grande force et votre pire faiblesse et c’est aussi la règle d’or de ce monde, le libre arbitre.

Alors, qu’allez vous faire ?

Prendre 10 à 20 mm pour méditer sur être et non devenir ou continuer votre lecture sans vous attarder ?

C’est à vous !!!

 

Aujourd’hui vous êtes prêt à recevoir ?

Bien, pour ceux qui on pris le temps de méditer sur cet aspect « être et non devenir », je vous félicite, pour les autres, vous n’êtes tout simplement pas prêt, ce n’est pas grave rassurez-vous, mais je vous encourage à recommencer votre étude au début, c’est ici cliquez….

Ok, allons y ;

Voyez-vous « être » c’est ne rien attendre, c’est avoir la certitude que tout est déjà, alors nous n’avez plus besoin d’attendre, de faire, de vous agiter dans tous les sens pour chercher à obtenir ce que vous n’avez pas, on peut appeler cela le lâcher prise, bien que c’est très limitant de l’interpréter comme cela, mais bon je vous accorde cette première marche de compréhension, le lâcher prise.

Bien que le lâcher prise ne soit pas le fait d’être il en est en tous cas la première étape. Comme à mon habitude je vous livre tout cela par énigme, non pas pour vous embêtez, mais pour que ce soit vous qui fassiez la découverte de ce qui est, sans cela la connaissance n’aurait aucune valeur pour vous.

Afin de répondre à la première question, si vous êtes prêt à recevoir, vous faites un pas vers l’être, c’est à dire que vous êtes prêt à donner quelque chose, à vous séparer de quelque chose, à faire un échange, peut être un sacrifice, celui-ci n’est pas douloureux si vous êtes vraiment prêt car il est évident.

En chimie on apprend que tout ce qui existent ici bas est un ensemble d’éléments, ces éléments pour rester simple sont ce que l’on appelle des atomes (on ne vas pas rentrer dans le détail, restons simple). Les Atomes forme des molécules, et comment cela se passe t-il ?

Ceux qui ont un électron de plus le cèdent à ceux qui ont un électron qui leur manquent pour être complet, le but pour chacun étant d’être complet, d’être parfait, de respecter un certain équilibre lui même respectant un certain nombre de règles, mais on ne va pas rentrer la-dedans.

Ce que je tente de vous faire comprendre c’est la loi de compensation, rien ne s’obtient sans échange, et si vous êtes prêt à recevoir, vous êtes prêt à lâcher, à donner, à échanger.

Le plus juste serait de dire que la première étape de ce processus n’est d’être prêt à recevoir, mais d’être prêt à se séparer de quelque chose, d’une partie de nous même.

A l’image de l’univers qui nous entoure, nous sommes soumis au même règles, nous sommes d’ailleurs composé des mêmes atomes que notre univers, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, ce qui est à l’intérieur est comme ce qui est à l’extérieur, votre réalité est le reflet de votre intérieur.

Alors être prêt à donner, à lâcher, à partager, c’est être prêt à recevoir car ainsi vous changer la structure moléculaire des choses et cela est une loi universelle. Mieux encore, c’est la structure même de votre ADN que vous modifiez, mais là encore nous n’allons pas rentrer la-dedans, pas aujourd’hui.

 

Vous êtes d’accord sur le fait que ce que vous êtes à l’intérieur détermine ce qui se passe à l’extérieur ?

Alors répondons à la deuxième question :

 

Êtes vous qui vous êtes ?

La réponse est évidente n’est-ce pas ?

Oui vous êtes qui vous êtes toujours et là je vous entends ;

« oui mais alors comment devenir qui on veut être ?»

 

Et voilà comme vous vous éloignez du résultat, on ne devient pas, on EST / « on naît ».

Je ne vous en dis pas plus, d’ailleurs tout est là et puis il vous faut bien faire quelque travail en compensation d’apprendre, d’être.

 

La troisième question est ; Qui êtes vous ?

Cette question a occupée et occupe l’esprit des êtres humaines depuis la nuit des temps, je n’ais pas la prétention d’y répondre, mais je peux m’approcher de la réponse en observant ce qui m’entoure, la nature, les gens, la société (qui offre de savoir tout ce qui ne faut pas faire) dont certaines composantes sont le reflet même de l’univers. Bref en me posant en observateur, je suis, j’apprend, je vois…..

Donc qui sommes nous ?

Nous sommes une conscience, uniquement conscience pur, séparée de la grande conscience universelle et devenu individuelle séparée pour comprendre et observé le détail de chaque chose de chaque interactions. Nous somme une conscience, de même nature que la grande conscience universelle qui se trouve dans chaque chose.

Et que fait cette conscience ?

Eh bien elle est précisément, elle est tout et rien à la fois, elle est transformable en tout par le simple fait d’être, par le processus de compensation, d’équilibre, de donner et recevoir.

Quand je vous demande de laisser des commentaires, ce n’est pas pour y répondre, je suis un partisan du moindre effort, du plus c’est simple mieux c’est, alors comprenez bien que même si j’éprouve un immense plaisir à vous répondre personnellement, je ne souhaite pas y consacrer tout mon temps. Je vous demande de laisser des commentaires pour vous familiariser avec le loi de compensation, donner pour recevoir, ce que vous êtes n’est pas un cas isolé, pour ce qui concerne ce site, vous êtes plusieurs milliers par mois et chaque mois enregistre 50 % de nouveaux venus et 50 % d’entre vous reviennent suivre les articles.

En ne participant pas à cette échange, vous vous couper de la loi la plus importante de l’univers, cette même loi que l’on retrouve dans la chimie (dans l’al-chimie), donner un électrons ou en recevoir, former une molécule avec un autre atome et partager un ou plusieurs électrons en commun.

Je ne vous dis pas cela pour vous dire ce qu’il faut faire, je vous dis cela parce que c’est comme cela, c’est une loi, une règle universelle, les choses, tout fonctionne comme cela et d’ailleurs ne soyez pas inquiet car vous fonctionnez ainsi vous aussi, mais vous n’en avez pas conscience et c’est là que j’interviens, je répond à votre demande à votre recherche, vous avez taper un mot ou une phrase sur google, ou cliqué sur un lien qui vous a mené jusqu’ici, ce n’est pas le hasard, c’est le résultat de votre intention, vous voyez, on échange vous et moi, je vous donne des réponses, souvent des questions supplémentaires 😉  et vous me permettez de vous donner cela, en le faisant je pratique, j’apprend à mon tour et je vous transmet à nouveau exct…

Nous sommes dans un mouvement perpétuel et chacun d’entre nous à un rôle précis qui permet à l’autre d’être qui il est.

Vous voyez « Être et non devenir »

 

D’ailleurs une fois reçu, vous vous empressez d’aller le raconter à d’autres n’est-ce pas ?

Alors vous n’êtes plus apprenti mais maître pour prendre ces termes, bien que je préfère receveur et donneur.

Le fait d’être l’un et l’autre vous permet d’être un canal de faire circuler l’énergie, ce processus est le premier pas vers l’abondance.

Quand vous êtes receveur, vous apprenez, vous êtes dans un état d’esprit bien précis, pareil quand vous êtes donneur, à la différence que quand vous êtes donneur, vous affirmez en vous la connaissance, car pour la transmette, il vous faut la posséder et vous la possédez en étant, en la vivant et en donnant car on ne peut donner ce que l’on ne possède pas.

Qu’en pensez-vous ? 🙂 🙂 !!

Le problème que rencontre beaucoup d’entre vous avec ça, c’est que la plus part du temps vous ne maîtriser pas votre joie, votre enthousiasme, alors vous voulez le dire à tout le monde, sauf que il faut comprendre le processus ;

Pour être donneur, il faut avoir un receveur et pour être receveur il vous faut trouvez un donneur. Hors la plus part du temps vous ne demander la permission de personne, vous donner et si cette personne ne veut pas recevoir mais donner, alors vous vous dites, quel C.., il à rien compris.

Désoler de vous le dire comme cela, mais c’est vous qui n’avez rien compris, deux donneur ne peuvent pas s’apporter quoi que ce soit, il faut un mâle et une femelle pour créer la vie, deux mâles ou deux femelles, ne donne pas la vie, désolé pour l’image, vous comprendrai que je ne fait aucunes allusion à quoi que ce soit…

Nous voilà arrivé à la dernière question ;

 

Être c’est quoi ?

Personnellement j’ai fait mon travail, si vous chercher des receveurs, il y en a plein ici dont vous faites partie, alors cette dernière question je vous l’offre, c’est un cadeau, débattez-en entre vous, ici en laissant un commentaire, devenez pour l’instant d’un commentaire, un donneur, et vous offrez alors à une autre personnes de recevoir et de donner par la même occasion, en partageant vos énergies, vous grandissez ensemble, sans cela, si vous la gaspiller auprès de ceux qui ne sont pas prêt à la recevoir, vous vous faites du mal car ce n’est pas agréable et en plus vous vous videz et pire vous vous chargez d’énergie négative car c’est le résultat d’un tel agissement.

 

Aller c’est à vous dites moi qu’est-ce que « ÊTRE »…….

bannière-inscription-eveil- banièrre-468x60-abon-conf

Incoming search terms:

Comments

commentez sur Facebook

22 Commentaires

  1. Bonjour Enzo 🙂

    J’espère que vous allez bien.
    C’est assez fantastique, car depuis quelques semaines, tout, en tout cas nombre des mes recherches me renvoient à votre site, à vos enseignements ! Comme une vibration en résonnance.
    Et je crois avoir commencé à comprendre que l’alchimie intérieure est en relation avec cette notion d’être.
    Car, selon mon ressenti, celui qui est, lève les voiles de l’illusion pour manifester le réel.
    J’ai enfin saisi, qu’il ne s’agit pas d’acquérir, mais au contraire de manifester l’être, le réel, et de laisser couler ce qui n’est pas utile. Ce qui peut être, peut entraver l’être.

    J’ai une question 🙂 Pour Etre, surtout dans une société de conditionnement, faut il d’abord nettoyer ?
    Je veux dire existe t’il une finalité, un absolu à être ? Ou sommes nous, selon le moment et la situation ?
    Merci pour tout Enzo, un grand bonheur que d’apprendre en vous lisant,

    Amour et Paix,
    Aida
    Aida Articles récents…Wadoud wa Salam, Amour et Paix, Amor y Paz, Peace and LoveMy Profile

    • Bonjour Aida,

      Pour répondre à ta question ;
      “J’ai une question 🙂 Pour Etre, surtout dans une société de conditionnement, faut il d’abord nettoyer ?
      Je veux dire existe t’il une finalité, un absolu à être ? Ou sommes nous, selon le moment et la situation ?”

      Oui et non…

      Oui il est bon de faire le ménage dans les habitudes,
      que ce soit au niveau du corps, alimentation,
      de l’esprit, sentiments,
      et de l’âme pardon et reconnaissance.

      Non il n’y a pas d’absolu, il y a mouvement perpétuel
      Absolu voudrait dire être parfait, cela est un leurre, une chimère
      Nul n’est parfait et ne le sera jamais, la perfection réside dans l’imperfection.

      Être c’est le contraire de devenir,
      C’est être dans l’instant présent,
      cela ne veut pas dire rester sans rien faire.

      Soit ce que tu veux être et ne cherche pas à le devenir,
      agît en étant déjà le résultat et tu n’as pas besoin de chercher, mais de faire.
      le saut quantique, changer en 1 seconde c’est être.

      Si tu veux devenir tu t’affirmes que tu n’es pas et donc le résultat est que tu n’es pas.

      Ce n’est pas parce que tu as obtenu ton diplôme de médecine par exemple que tu es médecin,
      c’est parce que tu es médecin en conscience, même sans diplôme tu soigneras car la vérité apparaîtra à ta conscience.

      Ne cherche pas l’absolu, cela n’existe pas…..

      Choisie ce que tu veux ou qui tu veux être et agît consciemment,
      manifeste le en étant et pas en cherchant à le devenir
      et tout se révèle à toi, si tu utilise la volonté, la vérité se cache,
      pour lever le voile il suffit d’être et non devenir.

      Celui qui est, connait la vérité,
      celui qui cherche est en devenir
      et tant qu’il cherchera,
      il n’obtiendra pas et ne sera pas.

      Chaque fois que tu reconnais et imagine un obstacle, celui-ci prend forme
      alors tu dis ; “j’avais raison”
      Si à l’inverse tu ne reconnais aucun obstacle et au contraire tu sais
      que tout est, existe déjà, alors il n’y a plus de voile et tout se révèle
      à toi quand tu en as besoin.

      Au plaisir de te lire
      @ bientôt
      Enzo

  2. Bonjour Enzo,
    J’ai réfléchi à ce que j’allais pouvoir t’écrire car biensur ton article tombait “par hasard” à pic…et “par hasard” encore je n’ai pas trouvé mieux que de te copier ce poème que je viens de lire sur une page Facebook nommée “Féminité et Spiritualité”.
    Je ne saurai mieux dire en réponse à ton bel article.
    Merci Enzo, mille bénédictions vers Toi, qui m’/nous accompagne.

    “Elle achetait des livres qui lui parlaient de spiritualité, d’unité, d’émotions positives, de lumière et d’amour inconditionnel…
    Elle essayait de toutes ses forces d’être parfaite, et de l’atteindre ce ciel que ces récits décrivaient !
    Elle essayait de gommer ses ombres, pour atteindre cette lumière.
    Elle essayait d’être joyeuse alors qu’elle était souvent triste.
    Elle essayait d’être linéaire alors que tout en elle n’était que chaos et tsunami… Elle essayait d’être calme alors qu’elle sentait la tempête.
    Elle tentait de répondre à ce que ces sages écrivaient… Mais, plus elle lisait, plus elle essayait ; et plus elle échouait .
    Elle restait immuablement humaine et duale, avec ses émotions paradoxales…
    Elle était l’inverse de tout ce qui était écrit… Et s’écroulait donc accablée et accroupie…

    Pourquoi donc n’était-elle pas parfaite comme tous ces gens qui savaient, qui étaient des êtres illuminés et éveillés ?!
    Épuisée, elle alla se coucher et se mit à rêver…
    En songe, elle vit une grande salle : d’un côté des hommes cravatés et même certains sages ; de l’autre des musiciens, chanteurs et poètes délurés dans un vaste bordel coloré. Les cravatés ne pouvant tolérer une telle pagaille partirent sur le champ ! Et il ne restait dans cette salle que tous ces gens étonnants !
    Surprise au réveil elle comprit. Elle mit de côté tous ses livres, et décida de vivre ! Elle accepta alors toute son humanité, ses sautes d’humeur et son coeur parfois fermé…

    Elle accepta toutes ses parts et sa dualité ! Et grâce à cela, elle trouva enfin son unité…
    Son coeur s’ouvrit alors en corolle, car elle ne jouait plus aucun rôle.
    Pour une fois elle s’aimait, même si rien n’était parfait…
    Elle aimait même tout ce qu’elle avait tant cherché à masquer toutes ces années … Elle arrêta donc de se faire violence, et entra dans sa propre danse…
    Elle n’écouta plus les savants, mais son élan vibrant…
    Elle devint une femme sauvage capable parfois d’être en rage…
    Elle pouvait pleurer, car elle en connaissait la beauté.
    Elle accepta sa nature de femme cyclique, et devint magnifique…
    Elle comprit que tout ce qui vivait en elle était divin, et la lumière vint enfin!
    Elle ne cherchait plus la perfection linéaire car elle sentit qu’elle était comme le mouvement de la Terre…
    Elle dansait , chantait et riait maintenant de sa nature paradoxale et cyclique…
    Et tout en elle était apaisé car il n’y avait plus besoin de chercher…
    Juste sentir la brise des étoiles sur sa peau et écouter le cantique des oiseaux… Elle était maintenant l’océan qui voyait ses vagues…
    Elle était la conscience qui vivait ses émotions…
    Elle était le divin qui vivait dans son corps humain.
    Elle était l’espace infini qui vivait le temps fini.
    Elle était le calme qui regardait ses tempêtes.
    Elle était l’unité qui vivait sa dualité…
    Tout en elle s’était réuni… Et elle vivait sa vie…

    ~ Caroline Gauthier”

    • Bonjour Sophie,

      C’est beau, merci d’enrichir ce blog de ta présence……….

      Je constate notre connexion, c’est vraiment bon de recevoir
      ton écho

      A bientôt

  3. Désolé, j’ai voulu envoyer ma réponse mais ça n’a pas marché !
    Alors, j’ai réessayé mais ça n’a toujours pas fonctionné !!
    J’ai donc réessayé, encore et encore ; sans succès !!! A chaque fois sur mon écran s’affichait le message suivant :

    “ERREUR : veuillez saisir un commentaire”

    Me serais-je trompé quelque part ??…..
    ……!
    C’est certainement quand je ne parle plus, que j’en parle le mieux…!
    Avec amour , avec humour !
    Rice

  4. Mon prénom et pas mon nom, parce que moi je suis ce prénom et non ce nom, ce n’est pas que je n’en veux pas, juste qu’il n’est pas moi… sans vouloir être prétentieuse, il a lingtemps que je sais qui je suis et pourquoi je suis, c’est même pour cela que j’ai voulu en faire mon métier, malgré le non vouloir des personnes qui m’entouraient, j’au compris qu’ils estimaient que je n’avais pas besoin de ce diplome pour les aider et non que moi j’en avais besoin pour aider bien plus et aussi pour gagner ma vie, et d’autes mon exprimé indirectement bien sur qu’ils voulaient possèder pour se satisfaire et non partager, pour que je me perde, et il y a eu cette alchimie mysterieuse pour ne pas dire lui, qui connaissait juste mon prénom et qui avait su me laisser partir alors qu’il m’offrait beaucoup, ce besoin de m’accomplir qu’il acceptait malgré lui, et alors que j’ai le sentiment que mon monde s’éffrondre, il revient à travers une “pub”, en plein supermarché, pour me faire rire, lever les yeux au ciel, y trouver une adresse et même un lieu ou je pourrais aller à n ‘importe quel moment…l’alchimie mysterieuse réciproque qui le rend présent aprés 21années de “silence”, cette molécule que l’on a formé est toujours là, pour que je me retrouve, et que lui me retrouve, malgré les années, la distance et juste ce prénom…pour notre persévérence amoureuse … et donc votre site qui me dis que je suis toujours, et que bientot j’attendrais cette complémentarité professionnel en associant l’art ( la peinture) à la thérapie.

  5. Bonjour Enzo,

    A la question : “Etre c’est quoi?”, je répondrais par “Etre c’est être soi-même”, autrement dit c’est contrôler son esprit et ce qui s’y passe pour en exploiter le maximum afin de ne pas subir. C’est savoir canaliser l’orientation de ses pensées et des sentiments et émotions y relatifs. C’est aussi être dans le présent sans se mettre sur son dos les charges du passé et du futur. Enfin, c’est être équilibré et en harmonie avec soi-même et avec l’Univers.

    Merci pour ce débat intellectuel.

    Frankyword

    • Bonjour Franky,

      Je comprends ce que tu exprimes, mais quelque chose me gène.

      Alors je voudrais d’abord te féliciter et te remercier
      de t’exposer ainsi en laissant un commentaire,
      vraiment bravo, c’est courageux…

      Voilà ce qui me gêne ;

      Tu exprimes, le contrôle, le fardeau du passé et la peur de l’avenir.
      Le fait d’être réside dans le lâcher prise de toute ces notions de contrôle,
      il réside dans l’acceptation de ce qui est, de qui tu es dans ton ensemble.

      Cela implique un travail personnel sur soi afin de faire la paix en ton coeur,
      de pratiquer le pardon pour soi et pour les autres et surtout de ne pas chercher
      à devenir quelqu’un d’autre parce que tu n’aimes pas tel ou tel facette de ta personnes,
      tu dois tout aimer de toi, même si les autres ne l’aime pas, et surtout si les autres ne l’aime pas
      car le miroir te renvoie en réalité ce que tu penses toi même de toi.

      Si tu exprimes ici le contrôle de l’esprit, c’est que la paix n’est pas faite totalement….

      Réfléchis à cela, regarde cette zone d’ombre, invite là à se montrer
      et pardonne dis lui “je t’aime, je suis maintenant en paix avec toi”

      Lâche le contrôle et laisse venir, pose l’intention, la graine et laisse pousser…

      A bientôt Franky….

  6. Cher Enzo…

    Je comprends au fur et à mesure de tes articles et par tes réponses à mes commentaires que JE SUIS ce que je cherchais à devenir….
    Il y a encore et encore du travail à accomplir et aussi à continuer toujours, sans jamais arrêter de m’entraîner à voir et à laisser s’épanouir la personne que JE SUIS. Voilà ce que je comprends, ce que je découvre par ton aide précieuse. Qu’en penses-tu ?
    Bien à toi.

    Jocelyne

    • Bravo Jocelyne,

      Tu comprends….
      Apprendre, lever les voiles de la connaissance réside dans le fait d’être.

      Tout est en toi, toutes la connaissance de l’univers t’appartient, car c’est toi.
      Incarner ce que tu es c’est en prendre conscience.
      Chaque fois que tu émets le désir de devenir ou de progresser, cela se traduit
      par le fait que tu n’es pas….

      Accepter d’être qui tu es, c’est cela lever le voile de la connaissance….. (la connaissance de soi)

      Oui il y a un travail permanent, mais pas dans la recherche, dans l’acceptation d’être qui tu es et de t’aimer.

      Nous sommes dans l’impermanence, tout est mouvement.
      Le seul travail à faire réside dans l’équilibre pour rester dans l’être.

      Imagine toi, debout dans un bus qui roule, il te faut en permanence
      trouver l’équilibre pour ne pas tomber,
      compenser le mouvement du bus par ton propre mouvement
      pour trouver l’équilibre, voilà le seul travail à faire….

      Encore bravo Jocelyne, je suis heureux pour toi…

  7. Bonjour,

    je viens de découvrir ce site, et il m’ apporte beaucoup d’élément pour lever mes voiles, car effectivement j’étais dans le devenir par rapport à l’attente des autres. je commence un cheminement depuis quelque années. Donc merci pour ces éléments.

  8. Bonjour Enzo,

    Tout d’abord merci pour tes experiences partagees…etre c’est pour moi accepter qui l’on est avec ses qualites mais surtout ses defauts..bien les connaitre sans les juger…….accepter ce qui est, aller avec le flux de la vie…se pardonner pour pouvoir avancer…

  9. Bonjour Enzo et tous ce beaux monde, je vous ai lut, c’est génial!!

    Voici un très bel article qui me rejoint beaucoup, il y a un certain temps, je me suis sentis tellement en état de béatitude, j’ ETAIS enfin, je me suis retrouvé et puis la raison qui m’avais conduit a connaitre ce site a trouvé sa réponse, notre vie a changé du tout au tout, enfin, ma famille et moi pouvons respirer un peu, jouir de la vie….et puis le temps passe, tout va trop vite et je me rends compte que je m’éloigne tranquillement de ce que j’ai découvert, de mon ÊTRE…difficile de trouver du temps pour la méditation ( retour au travail avec 2 jeunes enfants, etc…) et pourtant, cela me faisais tellement de bien!!

    Alors je dis, rien n’est jamais acquis, c’est un travail de tous les jours, de rester soi même, de ne pas se laisser rattraper par ce monde de ”paraitre” et non d’être….

    Prendre le temps de se demander ”suis-je qui je veux être” plusieurs fois par année, c’est un incontournable.

    Merci Sofy

    • Bonjour Sofy,

      Quelle bonne nouvelle de savoir que tout s’arrange pour toi après la traversé du désert.
      Tu es une personne exceptionnelle Sofy, moine et guerrière, combattante de la vie….

      Oui se rappeler faire ce pèlerinage de revenir vers soi 2 fois par an
      de visiter la Cathédrale que nous sommes….

      Merci Sofy pour ce beau témoignage

  10. Jean Christophe Le Corre

    Bonsoir Enzo,
    Je suis, parce que je me suis retrouver. D’être au calme ma aider. À force de chercher, je ne voyais plus, et plus rien, j’avais oublié que c’est dans la simplicité que réside la vérité. Alors je n’ai plus chercher, et j’ai trouver, surtout, je me suis retrouver, guéri et appaiser, du vilain tour que m’a joué l’illusion, du jour ou je me suis menti.

  11. Bonjour,
    comment t’expliquer ce qu’il se passe.. moi qui ai toujours eu “la plume” facile, je me trouve sans mots comme s’ils n’en existaient pas pour définir ce tapis roulant qui défile devant moi. Peut-être parce que justement c’est indéfinissable! A chaque jour qui passe, c’est comme une bulle de savon qui éclate, les révélations et compréhensions se révèlent. Ce n’est plus moi qui cherche, mais “ça” qui me trouve. J’ai la sensation que la vie est à l’inverse de ce qu’on la vit. C’est étrange mais même tout ce qui m’entoure (vue de mon balcon entre autres) est différent. Bien que ça fasse maintenant 2 ans que je déjeune tous les matin dehors, je découvre ces derniers jours des arbres que je n’ai jamais vus, des espaces qui semblent avoir étés mis là dans la nuit, des jeux de lumières magnifiques et aussi, comme un trait fait au crayon sur les collines, les maisons d’en bas ressemblants à un jeu de légo etc..
    Hier, j’ai reçu tes 10 questions à se poser, je les ai enregistrées et puis j’ai fait autre chose. Le soir, quand j’ai voulu m’y consacrer, je ne les ai pas retrouvées!! Ce matin, j’ai reçu tes affirmations positives. Pour ne pas les rater je les ai lues tout de suite. Évidemment l’une d’entre elles m’a dérangée, et j’ai vite compris ou était un de mes freins. J’étais contente, alors j’ai fermé le fichier et … j’ai retrouvé “par hasard” les 10 questions. Je les ai lu jusqu’à ce que j’arrive à celle dont je venais d’avoir la réponse juste avant. Comme si la réponse précédait la question. J’ai beaucoup ri et quelque part ça confirme ce ressenti d’à l’envers. Je continue avec beaucoup d’assiduité ton programme. Merci pour tout ce que tu apportes

  12. nkwagne sande jerome

    bonjour Enzo c est avec un réel plaisir que lu ce munero cela fait un bail que je n ai lu vos muneros mais a chaque fois que je veux lire j ai de la paresse je sais pas pourquoi mais aujourd’hui je suis aller jusqu au bous et cela ma beaucoup enrichit et surtout le témoignage des autres cela m apporter beaucoup vos ensiegnement m enrichit la memoire mais quand je veux mettre en pratique tout cela c est comme si tout etait noir devant je pense plus arien et vieille s habitudes recommensent je comprend rien si certains parmis vous on eu cela aider moi je suis toujours dans un noire que je comprend pas moi je suis un agent commercial depuis cinq mois je n arrive pas a m organise pour mon travail et je reve toujours que je suis riche puis je voudrais etre un importateur des pneus pour les vendre comme mon patron au cameroun . j ai change d adresse email par ce que l autre a ete pirate et je ne recevais plus vos mails grand MERCI pour vos enseignements

  13. Bonjour Enzo,

    Tout est bien dit et je rajouterai qu’être est aussi notre ressenti, des vibrations de l’énergie cosmique qui émane en nous. Etre est aussi la faculté d’acception et de perception de nos choix. Etre est la raisonnante d’être constamment positif et en éveil, la fameuse loi de l’attraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

bannière-inscription-eveil-